Apple dépose une plainte pour piratage industriel

Cloud

La firme de Steve Jobs n’a pas apprécié les fuites concernant certains de ses produits “qui ne sont pas encore sortis”. Une allusion à l’iPod à mémoire Flash ?

Apple est décidément une société qui déteste les indiscrétions. La firme de Cupertino a en effet déposé, le 13 décembre dernier, une plainte contre X auprès d’un tribunal californien pour piratage industriel, suite à la publication sur le Web d’informations concernant la sortie prochaine de nouveaux produits.

La société de Steve Jobs a fait sa spécialité de la chasse aux insiders, ces employés indélicats qui laissent filtrer des informations confidentielles sur ses projets en cours. Dans le cas présent, rien n’indique si les fuites sont internes. Le communiqué d’Apple affirme simplement qu'”un individu non identifié, agissant seul ou avec d’autres, a récemment pris et diffusé sur des sites Web des informations confidentielles sur des produits Apple qui ne sont pas encore sortis”.

Un secret de polichinelle ?

Les spéculations sur la nature de ces indiscrétions vont bon train. Beaucoup pensent qu’un des produits concernés serait l’iPod à mémoire Flash, dont la rumeur d’une sortie en janvier 2005 se fait de plus en plus pressante. Le constructeur Toshiba a en effet déclaré récemment qu’il fournirait à Apple des mémoires Flash de grande capacité à partir du début d’année prochaine, soit le moment idéal pour une annonce par Steve Jobs lors de l’exposition MacWorld. Si tel était le cas, la réaction d’Apple paraîtrait cependant bien tardive et dénuée de sens : les révélations du gourou du Mac ne seraient une surprise pour personne.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur