Apple : dernières heures avant résultats

Cloud

C’est mercredi 17 juin à 23 h, heure de Paris, qu’Apple présentera ses résultats pour le premier trimestre de son année fiscale, qui correspond au dernier trimestre de l’année civile. Ces résultats doivent montrer une perte de près de 600 millions de dollars.

Déjà un trimestre passé depuis la dernière conférence de presse destinée aux spécialistes du secteur ainsi qu’aux analystes financiers et présentant les principaux résultats et les principales tendances des comptes d’Apple. Les derniers mois de 2000 ont été particulièrement tendus pour la firme de Cupertino (voir édition du 6 décembre 2000), qui s’est trouvée confrontée à un effet de cisaillement sans précédent depuis le retour de Jobs aux commandes : une inversion de tendance du marché au moment ou des erreurs marketing ont été commises par la marque (erreur de calendrier sur la mise en place du nouveau système de vente à l’éducation, “oubli” du CD-RW, tarification excessive du G4 Cube, stagnation de la puissance des machines…). Et pour ce trimestre, on annonce que les résultats ne devraient pas ressembler au titane, le métal du boîtier des nouveaux PowerBook G4, très solides bien qu’ultra-fins !

Un bilan de l’année 2000… et les prochaines tendances

La conférence sera particulièrement intéressante à suivre, car elle devrait révéler – ainsi que les documents qui lui sont liés comme la fiche que la firme doit fournir à la SEC (la COB américaine) – la tendance générale suivie par Cupertino. Au total, ce premier trimestre de la firme pour 2001 devrait donc refléter ses errances de l’année 2000, une perte de 600 millions de dollars (4,2 milliards de francs soit près de 10 % de son chiffre d’affaires) mais révéler également les premières directions à suivre, comme le transfert de revenus des Etats-Unis vers le reste du monde, si la tendance économique a été suffisamment forte et les résultats des filiales agressifs. Il s’agit des premières pertes depuis le retour de Steve Jobs aux commandes.

L’un des principaux indicateurs qu’il conviendra de regarder de près concerne les ventes de matériels sur la fin d’année et l’effort de promotion consenti par Apple dans les dernières semaines du trimestre. Cet effort pourrait avoir permis à Apple de faire descendre les niveaux de stocks de certaines de ses machines, un autre indicateur qui fera changer beaucoup ses résultats trimestriels. On peut s’attendre au pire, malgré l’énorme travail réalisé par les équipes de la société ces derniers temps, tant du point de vue matériel que logiciel.

Pour en savoir plus :

Le site des résultats financiers d’Apple (en anglais)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur