Apple : des résultats en forte hausse

Cloud

Il y a encore deux ou trois ans, tout le monde parlait de la fermeture d’Apple. Aujourd’hui, tout le monde se met à croire en la Pomme : profits constants, ventes records, capitalisation record, innovations.

Dans le courant de la nuit, heure française, Apple a dévoilé les résultats financiers du premier trimestre 2000. Les chiffres sont encourageants pour l’avenir et montrent un dynamisme du constructeur. Le chiffre d’affaires réalisé est de 2,34 milliards de dollars soit un peu plus de 14 milliards de francs. C’est la première fois depuis 1989, qu’Apple connaît une aussi forte croissance du chiffre d’affaire d’une année sur l’autre. Les profits nets s’établissent à 182 millions de dollars (environ 1,1 milliard de francs). Le trésor de guerre d’Apple s’établit à 3,6 milliards de dollars (environ 21 milliards de francs). Fred Anderson, le directeur financier a précisé qu’en incluant les investissements dans ARM et Akamai, Apple possédait plus de 5 milliards de dollars de cash. La capitalisation boursière d’Apple est passée en moins de trois ans de 2 à 16 milliards de dollars (presque 100 milliards de francs). Apple a décidé de récompenser l’homme qui a initié le renouveau de la société, Steve Jobs. Il reçoit 10 millions de dollars de stock-options ainsi qu’un avion personnel, un Gulfstream V ! En revanche le salaire annuel de Steve Jobs n’est pas augmenté et reste… d’un dollar par an…Quelques précisions sur les ventes ont été données. Sur les 1,377 millions machines vendues, plus de 700 000 sont des iMac et 235 000 des iBook. Les G4 représenteraient environ 350 000 unités contre 250 000 le trimestre précédent. Apple a été surpris par la croissance rapide de l’Apple Store, le magasin de vente directe en ligne. Mais Fred Anderson s’est refusé à tout commentaire. Les stocks matériels représentent désormais moins d’une journée ! C’est un record. Plus de la moitié des ventes est réalisée hors des États Unis. La croissance d’Apple est très forte partout dans le monde et particulièrement au Japon avec 97 % de vente en plus par rapport à l’an dernier. En Europe la croissance est de 54 % et de 35 % en Amérique. Petit bémol, la marge brute est passée de 28,2 à 25,9 %. Ceci serait du à l’augmentation des coûts de certains composants comme la mémoire vive.Cette présentation financière fut l’occasion de dresser un premier bilan des iTools (voir édition du 7 janvier 2000). Pour la première semaine d’utilisation, Apple a enregistré plus de 100 000 membres. Dans la même période, plus de 150 000 disques virtuels iDisk ont été créés et 250 000 iCards envoyées.Peu de détails ont été donnés sur le proche avenir de la société. Aucun commentaire n’a par exemple été fait sur la future disponibilité des G4 à 500 MHz ou des nouveaux PowerBook. Fred Anderson a juste dressé les grandes lignes du second trimestre, traditionnellement moyen pour la firme à la Pomme. Il a donc prévenu qu’il fallait s’attendre à une baisse du chiffre d’affaire de 10 à 15 %.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur