Apple dévoile sa nouvelle gamme d’écrans plats

Mobilité

Apple enrichit sa gamme d’écrans plats panoramiques avec trois nouveaux modèles de 20, 23 et 30 pouces reprenant l’aspect aluminium de ses machines professionnelles. Les deux premiers sont compatibles PC.

La rumeur les avait annoncés depuis des mois, mais c’est seulement le 28 juin qu’Apple a présenté ses nouveaux écrans. Pas de changement pour le 17 pouces (voir édition du 3 février 2003), si ce n’est un tarif légèrement revu à la baisse (819 euros). Des écrans 20, 23 et 30 pouces ont été présentés, adopta nt tous le même design : un seul pied, utilisation de l’aluminium anodisé, intégration d’un hub USB 2.0 et d’un hub Firewire 400, interface DVI (Apple abandonne donc son connecteur maison ADC), unification de l’alimentation et du transport des données dans un seul câble sortant de l’écran. Les touches d’alimentation et de luminosité abandonnent leur place en face avant pour être transférées sur le côté du moniteur.

Option sympathique : ces écrans peuvent être suspendus à un mur ou à un bras articulé, grâce à une pièce en option compatible avec les spécifications VESA (Video Electronics Standard Association). Le respect de la norme VESA DDC par Apple garantit également l’utilisation de la norme DVI sur PC. De même, le convertisseur ADC vers DVI (voir édition du 30 janvier 2001), indispensable pour l’utilisation des écrans Apple sur ses propres PowerBook, n’est plus nécessaire ! Reste une contrainte de taille : ces produits ne sont utilisables qu’avec Mac OS X 10.2.8 ou supérieur. Si Steve Jobs a porté au pinacle les dalles LCD utilisées par sa firme, il convient de relativiser leur qualité : les écrans Apple sont corrects mais restent en deçà de certains produits proposés par des sociétés comme LaCie ou Sony. Toujours est-il qu’avec un temps de réponse de 16 ms et un taux de contraste de 400:1, les dernières dalles d’Apple offrent plus de réactivité et de luminosité que sa ligne d’écrans précédente. Les résolutions maximales s’étalent de 1 680 x 1 050 pixels pour le 20 pouces à 1 920 x 1 200 pixels pour le 23 pouces (voir le test de SVM Mac).

Une carte graphique dédiée au G5

Le modèle 30 pouces fait figure d’exception : il ne fonctionne pas avec du matériel standard et est incompatible PC pour le moment. Cet écran LCD géant dispose d’une résolution maximale de 2 560 x 1 600 pixels et nécessite une carte nVidia GeForce 6800 Ultra DLL destinée uniquement au PowerMac G5, proposée en option pour 689 euros supplémentaires. Cette carte graphique spécifique supportera jusqu’à deux écrans de 30 pouces, offrant ainsi à leurs utilisateurs jusqu’à 8 millions de pixels d’espace de travail ! Les modèles 20 et 23 pouces seront disponibles en juillet aux prix respectifs de 1 519 et 2 339 euros TTC. Il faudra patienter jusqu’en août pour s’offrir le 30 pouces, qui sera proposé à 3 859 euros. Des tarifs moins élevés que ceux de la ligne d’écrans précédente, mais cela suffira-t-il pour attirer des utilisateurs de PC ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur