Apple donne les clés de la révolution Airport

Régulations

L’accès sans fil à Internet sur l’iBook passe par l’Airport. Pourra-t-on faire communiquer deux portatifs sans posséder la borne réseau ? Comment faudra-t-il déclarer son kit auprès de l’autorité nationale des télécoms ? Tout ce qu’il faut savoir avant de se laisser séduire.

Véritable révolution de l’informatique, l’accès sans fil à Internet promet d’attirer les prochains acheteurs du portatif iBook. Rappelons-le, le kit Airport d’Apple promet de relier jusqu’à dix portatifs en réseau par la voie des airs. Il comprend la carte d’extension Airport et la borne du même nom. Leur prix ? Respectivement 790 francs TTC et 2490 francs TTC. Ils devraient être disponibles en France à partir du mois d’octobre, et seront en démonstration lors de l’Apple Expo en septembre à Paris.

Pour utiliser le kit, il faudra déposer une demande d’autorisation auprès de l’Autorité de régulation des télécoms (ART). En effet, les canaux utilisés appartiennent à la bande de fréquence de 2,46 à 2,48 GHz et dépendent du contrôle des autorités militaires. L’acheteur devra donc remplir un formulaire indiquant son adresse et le lieu d’utilisation et attendre une réponse positive sous quelques jours, voire plusieurs semaines. Au-delà d’un mois, on peut considérer que l’autorisation est accordée. “Ce n’est pas contraignant du tout”, prévient Patrice David, responsable marketing des produits pour Apple France. L’opération se limite à l’envoi d’une lettre, la réponse pouvant arriver par fax. En outre, il est possible d’acheter son kit Airport sans s’être déjà inscrit auprès de l’ART. Si la demande est importante, Apple espère que les délais pourront d’ailleurs être réduits. Soulignons pour finir que l’inscription est une obligation légale.

Une fois entre les mains, que pourrez-vous faire avec l’Airport ? Surfer sur le Web depuis votre jardin, partager à plusieurs la connexion Internet de votre salle de classe ou jouer en réseau sans s’embarrasser de câbles. La base Airport, qui autorise des débits maximum de 11 Mbps, possède en outre un port Ethernet, ce qui permet de relier un Power Mac ou un iMac à son réseau. Question : cette borne est-elle nécessaire pour partager des fichiers entre deux iBook ? Non. La carte interne Airport permet de transmettre directement un document à un ami à moins de 50 mètres de distance. Pour réceptionner le fichier, il peut utiliser un iBook doté de la carte mais aussi un Power Book ou un portatif PC pourvu qu’il dispose d’une carte compatible avec l’Airport, grâce à l’adoption du standard IEEE 802.11 DSSS. Les produits de plusieurs constructeurs devraient être disponibles en France dans les prochains mois. En outre, un outil de cryptage sur 40 bits permet d’éviter aux éventuels indiscrets d’intercepter les données.

Un dernier point pour les travailleurs nomades : l’Airport ne serait-il pas gourmand en énergie ? Apple assure que son usage ne fatigue pas les batteries et réduit très peu l’autonomie de l’iBook. Pour grapiller quelques minutes, on pourra toujours déconnecter la carte via le module Control Strip.

Pour en savoir plus :

* http://www.apple.fr

* La FAQ Apple (en anglais)

* http://www.art-telecom.fr/guichet


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur