Apple en faveur de la standardisation du streaming

Cloud

Est-ce un hasard de calendrier ? A une petite journée d’écart, deux grandes annonces stratégiques secouent une nouvelle fois le petit monde du streaming. Real Networks a d’abord annoncé son réseau Real System iQ, et maintenant c’est au tour d’Apple de prendre part aux grandes manoeuvres.

Il existe plusieurs manières d’améliorer le streaming. La première consiste à fournir une plus grande fluidité du trafic de données. Cette méthode utilise ce que l’on appelle des serveurs-relais. On évite ainsi qu’un seul et même serveur se charge d’alimenter tous les internautes. On connaissait déjà cette technique avec Akamai, et Real Networks la réinvente avec son offre REALSystem iQ (voir édition du 11 décembre 2000). La seconde méthode consiste à s’attaquer aux formats de diffusion.

Une alliance pour accélérer l’adoption de standards ouverts

Actuellement, il en existe trois principaux : QuickTime d’Apple, Real Video de Real Networks et Windows Media de Microsoft. Pour mettre tout le monde d’accord, il serait question maintenant d’en créer un quatrième. Apple saute le pas en s’associant avec Cisco, Kasenna, Philips, Sun et 25 autres entreprises pour constituer une alliance stratégique autour du format de diffusion en streaming, ISMA (Internet Streaming Media Alliance). L’objectif de ce groupement est l’accélération de l’adoption de standards ouverts dans la diffusion des médias complexes mêlant audio, vidéo, 3D, etc. La première tâche de l’ISMA sera de définir une norme de diffusion du Mpeg-4 sur le Web. ISMA souhaite réduire les coûts induits par la mise en place d’une architecture streaming et éviter la profusion des formats de diffusion, tout en offrant une qualité supérieure des séquences diffusées. La première rencontre aura lieu en février prochain et accueillera avec plaisir les entreprises souhaitant s’associer à l’ISMA.

Mpeg-4 comme base du streaming universel ?

Pourquoi Apple se lance-t-elle dans l’aventure ISMA ? La question se pose en effet puisque la Pomme n’a pas donné de signes de volonté d’abandonner la compétition du streaming. Mais c’est justement autour de QuickTime que le constructeur s’investit dans cette alliance. Mpeg-4 s’appuie en partie sur la technologie QuickTime. Définir un format de diffusion Mpeg-4, c’est indirectement conforter QuickTime dans le domaine de la vidéo sur le Web. D’ailleurs, Apple est le seul fournisseur de technologie streaming à s’être associé à l’ISMA. Ses deux concurrents, Microsoft et Real Networks, possèdent leur propre format et n’ont sans doute aucune envie, pour le moment, de promouvoir un format concurrent ! On doit s’attendre dans les mois à venir à de grandes manoeuvres dans le secteur du streaming, surtout avec la généralisation des connexions haut débit. Chacun tente d’imposer son format propriétaire. Si cette alliance débouche sur des technologies concrètes, le Mpeg-4 pourra alors envahir le Web. La Pomme n’attend que cela.

Pour en savoir plus :

Le site de l’ISMA


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur