Apple et Future Power enfin d’accord

Mobilité

Le copieur d’iMac, Future Power, et Apple ont réglé leur différend qui traîne depuis juillet 1999. La firme de Cupertino a accepté de laisser le fabricant de PC proposer au marché une version dotée d’un écran 17 pouces d’un modèle devant s’appeler AIO. La plate-forme Wintel va enfin pouvoir goûter à ce design. Mais si Apple l’accepte, cela ne peut signifier qu’une chose : la mode va changer !

Souvenez-vous : le succès de l’iMac dès son lancement en 1998 a fait de multiples envieux (voir édition du 20 août 1999). Parmi eux, Future Power, un constructeur de clones PC aux formes généreuses du bonbon grand public d’Apple. Pas du tout du goût de la firme de l’Infinite Loop, qui traîne ladite société devant les tribunaux en juillet 1999 (voir édition du 2 juillet 1999). En novembre, la Cour émet une première injonction interdisant à Future Power de vendre des ordinateurs tout-en-un combinant machinerie et écran dans une coque translucide bicolore (voir édition du 8 novembre 1999). Une décision contestée par Future Power, ce qui fit traîner la procédure jusqu’à aujourd’hui.

Une victoire pour Future Power ?

Les firmes en voient maintenant le bout, grâce à un accord trouvé le 5 juin : la première décision de la Cour de San Jose reste en application jusqu’au 1er février 2004. Mais Apple accorde à Future Power la possibilité de proposer au marché une nouvelle machine équipée d’un écran 17 pouces ! Grande victoire donc pour ce fabricant de PC, qui va pouvoir proposer un nouveau modèle, l’AIO (voir édition du 16 octobre 2000), équipé d’un écran 17 pouces en 1 280 X 1 024, d’un processeur Intel Celeron à 566 MHz en standard ou d’un Pentium III à 866 MHz, de disques durs de 20 ou 30 Go, le tout d’un seul tenant ! Le porte-parole de la firme était aux anges : “Le marché s’oriente vers les écrans 17 pouces. Future Power est le premier fabricant d’ordinateurs à proposer une machine tout-en-un ayant du style et faite de plastiques colorés transparents. Future Power croit que le marché est prêt pour ce produit et s’attend à un succès immédiat.”

Revers pour Apple ? Loin s’en faut. Si les avocats de la firme lâchent ainsi du lest, c’est qu’il y a anguille sous roche ! Apple n’aurait jamais laissé un concurrent proposer une machine 17 pouces si elle avait l’intention de lancer un iMac 17 pouces ! Et Nancy Heinen, la responsable de la défense de l’image de la firme, n’est pas du genre à lâcher prise ainsi ! Il faut donc qu’une nouvelle révolution soit en marche dans les laboratoires de Cupertino pour laisser le champ libre aux cloneurs d’iMac. Future Power a sans doute jusqu’au 17 juillet pour surfer sur la mode de l’iMac. Après, son AIO risque fort d’avoir un air de déjà-vu. Il ne lui restera qu’à entamer un procès à Apple pour incitation à la vente de produits périmés ! A moins qu’il ne se décide à copier le nouveau Mac ! Le tribunal de San Jose risque fort de ne pas en avoir fini avec ces deux-là…

Pour en savoir plus :L’AIO sur le site de Future Power (en anglais)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur