Apple Expo : une rentrée pas comme les autres

Mobilité

L’Apple Expo devrait faire le pari de la différence avec plusieurs innovations. Temps forts de l’événement à venir : un espace développeurs, des témoignages d’utilisateurs et une rentrée des classes grandeur nature.

Le premier salon français des technologies de l’information s’est choisi des dates difficiles : du mardi 31 août au samedi 4 septembre, tout juste entre le retour des vacances scolaires et la rentrée des classes ! Pourtant, l’Apple Expo entend bien remplir le Hall 1 du Parc des expositions de la Porte de Versailles : 70 000 visiteurs sont attendus pour atteindre les niveaux de fréquentation des années précédentes (voir édition du 6 septembre 2002). Près d’une soixantaine d’exposants sont déjà affichés sur le site de l’Apple Expo, contre 250 l’année passée. Mais la plupart attendent souvent la dernière minute pour annoncer leur participation. Côté visiteurs, 25 000 se seraient déjà inscrits quatre mois avant le spectacle, selon MacBidouille. Pour cette édition 2004, le salon devrait tout faire pour renouveler l’intérêt du public. Et les professionnels ne seront pas les derniers servis : l’expo entend mettre en avant les solutions du monde Apple disponibles pour les entreprises (PME, PMI, création, santé…), à l’heure où la firme cherche à capter l’attention des directeurs de systèmes d’information. Au menu : l’espace “Solutions Développeurs et Innovations” et les différentes conférences qui doivent émailler la semaine.

De nouveaux produits en perspective

Pour le grand public, ateliers de découverte à l’intention des néophytes, concours de création musicale organisé autour de GarageBand et tournoi de jeu en réseau. Sans oublier une démonstration des technologies Apple dans un décor grandeur nature de classe d’école. L’ensemble devrait être agrémenté de témoignages d’utilisateurs les plus variés : seniors, utilisateurs d’entreprises, enseignants, étudiants, écoliers, joueurs, switchers… Il est même probable que Steve Jobs profite de l’événement pour lancer un nouveau produit, même s’il ne s’agit que d’une mise à jour de machine existante. En 2003, Apple avait profité de l’Apple Expo pour présenter ses périphériques Bluetooth et son portable AluBook 15 pouces (voir édition du 9 septembre 2003). Déjà, certains tablent sur la présentation d’un PowerMac tournant à 3 GHz ou d’un nouvel iMac. Même si de grandes annonces sont improbables, Apple a tout intérêt à susciter l’engouement : l’Apple Expo draine des visiteurs de l’Europe entière, quand ils ne viennent pas des Etats-Unis.

Ce renouveau ne doit rien au hasard : l’édition de l’année dernière avait soulevé quelques critiques, plus particulièrement de la part des journalistes qui déploraient que le salon soit plus considéré comme une foire commerciale que comme un moment de démonstration des nouvelles technologies de la firme à la Pomme. Alors que le premier Apple Store européen devrait ouvrir ses portes à Londres, l’Apple Expo doit démontrer qu’elle reste l’événement fédérateur des utilisateurs de la marque et un salon centré sur les solutions du monde Mac. Steve Jobs semble préparer la WWDC pour dévoiler la stratégie de sa firme. Reste à savoir si les dirigeants américains d’Apple sont véritablement de tout coeur derrière cette initiative européenne, ou si l’événement doit être supplanté à terme par un réseau de magasins prestigieux déjà moult fois annoncés. Une chose est sûre : l’Apple Expo 2004 affichera sa différence.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur