Apple fait chuter le prix de WebObjects

Mobilité

Lors de la conférence des développeurs WWDC, Steve Jobs a annoncé une baisse de prix spectaculaire de l’outil WebObjects, qui passe de plusieurs centaines de milliers à quelques milliers de francs.

Dans la nouvelle économie, même la réalité des prix est virtuelle. La licence de l’outil WebObjects de développement pour le Net (voir édition du 2 mars 2000) coûtait il y a encore quelques jours 328 000 francs HT pour une utilisation illimitée sur un serveur. D’un coup de baguette du magicien Steve Jobs, le logiciel est passé à 5 290 francs HT. Soit,pour arrondir, une division par 60 du tarif. La raison : malgré ses qualités, trop peu d’entreprises ont les moyens de s’offrir WebObjects, qui compte environ 3 000 clients dans le monde, parmi lesquels AT&T, Virgin, Toyota, Dinsey, etc.

Avec cette chute de prix, Apple espère toucher davantage les PMI-PME qui souhaitent afficher une présence sur Internet, via des serveurs Web ou Wap reliés à des bases de données du types SQL Server, Oracle, etc..

Enfin, on notera qu’Apple prévoit pour l’été l’arrivée de WebObjects 5 pour Java. Comme pour la version 4.5 actuelle, l’application disposera de fonctions “d’équilibrage de charge, de tolérance de pannes et de multithreading”.

Pour en savoir plus : Apple US


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur