Apple France baisse le prix des PowerBook

Mobilité

Les prix des portatifs PowerBook chutent de plus de 1000 francs en entrée de gamme et de 4000 francs dans le haut de gamme. Nouvelle stratégie commerciale agressive ou arrivée prochaine des futurs modèles ?

La nouvelle est enfin officielle : quelques jours à peine après la chute de prix pour les portatifs G3 annoncée vendredi aux Etats-Unis (voir édition du 12 février 1999), les prix des PowerBook dégringolent en France. La baisse des tarifs varie de 8% pour les machines d’entrée de gamme à 15% pour le haut de gamme. Concrètement, les portatifs perdent de 1200 à? 4100 francs !

Ainsi, le PowerBook G3 à 233 MHz passe de 15470 F HT à 14290 F HT (prix indicatifs). Equipé de 32 Mo de mémoire vive SDram, de 512 Ko de mémoire cache et de 4 Mo de mémoire vidéo, il est livré avec un disque dur de 2 Go, un lecteur de CD-Rom 20x et un modem 56K. La version agrémentée de la suite Pack Office Microsoft chute à 15080 F HT.

Dans le milieu de gamme, le portatif G3 cadencé à 266 MHz perd plus de 1200 F. Il passe de 18620 F HT à 17370 F HT, et comprend toujours 64 Mo de SDram, 1 Mo de cache, un disque dur de 4 Go, une carte vidéo de 4 Mo, un lecteur CD-Rom 20x, et son modem 56K.

Les plus gourmands en puissance pourront se tourner vers la bête de course à 300 MHz, qui voit son prix réduit de 4100 F. En effet, le portatif G3/300 MHz doté de 192 Mo de SDram et 1 Mo de mémoire cache niveau 2, avec un écran TFT 14,1″, 4 Mo de mémoire vidéo, un disque dur 8 Go et lecteur de CD-ROM 20x, passe de 27000 F HT à 22950 F HT.

A l’heure où nous rédigeons ces lignes, Apple France n’a pas encore répercuté cette baisse généralisée sur son site Apple Store. Mais les revendeurs sont informés, d’après le service de presse d’Apple.

La baisse de prix, démarrée aux Etats-Unis, pourrait bien renforcer la position d’Apple sur le marché du portatif. Selon une étude IDC, Apple serait en 1998 le quatrième revendeur mondial au détail et par correspondance pour ce type de machine. Une jolie prouesse, sachant que la firme a souvent été critiquée pour le prix élevé de ses portatifs. Le climat se gâte pourtant : les constructeurs de PC, dont les leaders Toshiba, Compaq et IBM sont de plus en plus nombreux à proposer des portatifs de moins en moins chers. Apple suit très certainement le mouvement.

Mais il y a une autre raison : lors du salon multimédia Milia à Cannes la semaine dernière, des bruits de couloir évoquaient la sortie très prochaine de portatifs à l’enveloppe interchangeable, avec des variétés de matériaux allant de l’acier poli au plastique coloré transparent, façon iMac. L’ordinateur pourrait même inclure des capteurs d’énergie solaire ! Et l’on se souvient que l’année dernière, Steve Jobs prévoyait pour la mi-99 (probablement en avril ou en mai) la sortie des premiers portables iMac. De là à penser qu’Apple prépare le terrain pour ses futurs modèles?

Pour en savoir plus : http://www.apple.com/francestore.com.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur