Apple – Google : un duo aux rênes du marché des applications mobiles

MobilitéOS mobilesRégulations

Avec des revenus en forte hausse au cours des 6 derniers mois, Google Play et l’App Store d’Apple restent les locomotives du marché des applications mobiles.

Google Play et l’App Store restent les locomotives d’un marché des applications mobiles qui n’en finit pas de grossir.

La forte croissance enregistrée, en volume comme en valeur, au cours des 6 derniers mois, est directement liée à la montée en puissance des smartphones et tablettes dans les pays émergents (Afrique du Sud, Brésil et Indonésie notamment).

La solidification reste néanmoins assurée par les marchés matures, les États-Unis et le Japon en tête.

Reflet d’une prise de pouvoir d’Android dans l’industrie du mobile, entre février et juillet 2013, les revenus tirés de la vente d’applications, de contenus additionnels ou encore d’abonnements à des services ont augmenté de 67% sur Google Play.

Malgré une progression plus modeste (+15%) dans le même laps de temps, l’App Store engendre encore deux fois plus de chiffre d’affaires, avec à son actif une logithèque de près 900 000 titres – dont plus de 350 000 dédiés aux tablettes iPad – et près de 1000 téléchargements par seconde.

A noter cependant qu’au global, Google Play accapare désormais 33% des recettes, contre 25% à l’issue du premier trimestre 2013.

revenus-google-play

Autre conclusion de l’étude réalisée à l’échelle de 18 pays par le cabinet Distimo, les achats sont, hormis en Corée du Sud, répartis équitablement entre smartphones et tablettes.

La majeure partie des revenus provient des jeux vidéo, Candy Crush Saga occupant la tête du palmarès sur les deux kiosques. Clash of Clans se distingue sur iOS ; Puzzle & Dragons, sur Android.

Seul l’outil de messagerie instantanée Line, utilisé essentiellement en Asie, se fait une place dans le Top 5.

Du côté des applications payantes, WhatsApp (concurrent de Skype) et Minecraft (jeu) dominent les débats. Sur Google Play, le clavier intelligent SwiftKey et la version Pro de l’utilitaire Titanium Backup mènent la danse.

Les services de Google (tout particulièrement Maps) et de Facebook restent, comme au dernier pointage, les applications gratuites les plus téléchargées.

Les principaux “buzz” sont à mettre à l’actif des jeux… et de la dernière version du lecteur multimédia VLC, qui s’est distinguée sur iOS.

revenus-app-store

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : incollable sur Android ?

Crédit photo : My Life Graphic -Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur