Apple – Google : la connivence fait place à la concurrence

Cloud

Trois ans après son entrée au board d’Apple, Eric Schmidt, P-DG de Google, quitte ses fonctions d’administrateur. Steve Jobs évoque la concurrence accrue entre les deux firmes IT.

Août 2006 – Août 2009. Les relations entre Google et Apple ont bien changé en trois ans, en raison de l’évolution de leurs catalogues produits et services respectifs de plus en plus concurrentiels.

Le 29 août 2006, Apple annonce l’élection d’Eric Schmidt au conseil d’administration du groupe. Steve Jobs parle du P-DG de Google avec emphase. “Il est évident qu’Eric réalise un superbe travail en tant que P-DG de Google”, déclare Steve Jobs à l’époque.

“Comme Apple, Google se concentre sur l’innovation et nous pensons que la vision d’Eric et son expérience constitueront une contribution d’une grande valeur pour accompagner Apple dans les prochaines années”, poursuit le co-fondateur d’Apple.

A l’époque, Eric Schmidt  s’extasiait. “Je suis impatient de travailler avec Steve [Jobs] et le conseil d’administration d’Apple afin de les aider dans toutes les choses étonnantes qu’Apple va faire.”

3 août 2009 : difficile de retrouver le ton de la franche camaraderie dans le communiqué de presse annonçant la rupture. Steve Jobs a “invité” Eric Schmidt à quitter ses fonctions d’administrateur chez Apple.

Motif officiel: l’accroissement de la concurrence frontale entre les produits développés par Google (Android, Chrome OS…) et ceux d’Apple (iPhone, Mac OS X…).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur