Apple grimpe, Dell détrône Compaq

Cloud

Les ventes du troisième trimestre montrent le rebond d’Apple, qui grimpe, aux Etats-Unis, du septième au sixième rang des constructeurs. Compaq cède sa place de leader à Dell.

Si les chiffres n’ont pas été donnés dans le détail, l’institut d’études IDC crédite Apple du sixième rang du marché américain au troisième trimestre 1999. Un gain d’une place qui s’explique par la bonne tenue des ventes des iMac. Le quatrième trimestre reste très indécis. Les ventes devraient être dopées par l’avalanche de nouveaux produits annoncés cet été (iBook, nouveaux iMac). Reste à connaître l’effet des atermoiements d’Apple sur sa gamme professionnelle G4, annoncée fin août, dont Apple a du revoir les caractéristiques. Après avoir présenté des modèles entre 350 MHz et 450 MHz, le constructeur a du réduire ses prétentions avec des puces de 50 MHz plus lentes que prévue, devant les difficultés de Motorola à livrer les G4 les plus rapides. Plus grave, Apple a laissé les premiers clients dans le doute, avant d’annoncer une politique claire vis à vis des premières commandes (voir notre édition du 18 octobre 1999).

Aux Etats-Unis, toujours, Dell occupe désormais la première place des constructeurs. Le spécialiste de la vente directe se voit crédité de 17,1% des ventes outre-Atlantique. Compaq passe au second rang aux Etats-Unis mais conserve sa place de leader mondial, selon IDC. La fin de l’année pourrait lui permettre de redevenir premier aux Etats-Unis, grâce à son excellente implantation sur le marché grand public, capitale à l’approche des fêtes de Noël. Cinquième outre-Atlantique, IBM devrait passer un cap difficile au quatrième trimestre, après l’annonce du retrait de la grande distribution de ses modèles familiaux, qui seront vendus quasi-exclusivement sur Internet.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur