Apple iOS 5 : tout vient à point qui sait attendre

CloudMobilitéSmartphonesTablettes

La mise à jour iOS 5 est disponible. La voici, toute fraîche, prête à investir les smartphones, les tablettes et les baladeurs multimédia de la marque Apple.

Promesse tenue. iOS 5 est disponible depuis ce mercredi soir, avec l’ensemble des fonctionnalités sur lesquelles Tim Cook s’était épanché lors de la présentation de l’iPhone 4S.

Cette mise à jour est la dernière à s’effectuer par liaison câblée.

Faute de grives, on mange des merles…Le 4 octobre, à l’issue d’une conférence de présentation qui devait être son heure de gloire, l’iPhone 4S avait tant déçu que les observateurs s’en étaient remis au feu d’artifice logiciel promis par la patron d’Apple : iOS 5 est disponible depuis hier soir.

Privés de cette étincelle que les opportunistes s’étaient accordés à dénommer iPhone 5, les regards se sont naturellement détournés du matériel pour s’intéresser au logiciel.

D’autant plus qu’à cet iPhone 4S sans réelle saveur, Apple n’a guère associé qu’un iPad 2 vieillissant, et dont le successeur tarde à faire ses débuts, la faute à des retards de production.

Si bien que cette nouvelle mouture d’iOS est plus ou moins parvenue, dans l’esprit commun, à voler la vedette aux terminaux qu’elle allait peupler.

La voici, fraîche et dispos, prête à investir les smartphones, les tablettes et les baladeurs multimédia de la marque Apple.

Cette mise à jour sera la dernière à s’effectuer via une liaison câblée avec un ordinateur équipé de Windows ou Mac OS.

Le processus traditionnel laissera dorénavant place à un système sans fil, “Over-the-Air”, à l’image de ce que propose Android depuis belle lurette.

Plus autonome, iOS 5 coupe ainsi définitivement le cordon avec les postes fixes. C’est dans cet esprit qu’Apple invite les utilisateurs de MobileMe à migrer vers iCloud pour continuer l’aventure dans le nuage.

D’autres améliorations se font jour, comme Gizmodo.

Mais leur implémentation au sein d’iOS ne faisait plus guère de doute, tant Tim Cook s’y était épanché lors de la keynote “Let’s Talk iPhone”.

Concurrent désigné de BlackBerry Messenger, iMessage est bel et bien au rendez-vous, à l’instar de l’écosystème Twitter, intégré en natif.

Le navigateur Web Safari y associe ses services, parmi lesquels le mode Reader, qui fait de l’internet un livre interactif, augurant des bienfaits du HTML5.

Un mystère perdure toutefois : comment se portera, dans sa version française, la reconnaissance vocale de Siri, le petit prodige d’Apple ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur