Apple : l’iPad Mini rongerait son frein jusqu’en octobre

MobilitéTablettes
nouvel-ipad-apple-tablette-mini-ipad

Un temps pressenti pour faire ses débuts en parallèle du nouvel iPhone 5 lors d’un événement Apple tenu en septembre, l’iPad Mini pourrait finalement voir le jour à quelques semaines d’intervalle, au mois d’octobre.

Dans le sillage de l’iPhone, un iPad Mini pour le mois d’octobre ?

Il ne subsiste plus guère de doute quant à la présentation, le mois prochain, du nouveau smartphone d’Apple.

En revanche, l’iPad Mini ne verrait finalement pas le jour en simultané, mais à quelques semaines d’intervalle.

Le temps pour “la marque à la pomme” de mettre le consommateur au parfum du changement. C’est ce qu’affirme le blog All Things Digital, qui reprend les propos de plusieurs sources proches du dossier.

Apple tiendrait donc, aux dernières nouvelles, deux conférences. La première est pressentie pour se tenir le 12 septembre et lancer les festivités automnales avant l’heure, avec l’iPhone 5.

Et la firme de Cupertino aurait dans l’idée d’organiser, courant octobre, un second événement pour présenter sa tablette tactile vraisemblablement dotée d’un écran de moins de 8 pouces.

Une feuille de route qui corrobore la politique de la maison, coutumière de tels agendas stratégiques de déploiement, afin que le lancement d’un produit phare n’empiète pas sur un autre.

A défaut d’une quelconque confirmation de la part des intéressés, il convient de garder réserve quant à la tenue de deux “keynotes” différenciées.

D’autant plus que les incertitudes sont encore légion quant à l’iPad Mini. Aux dernières nouvelles, la diagonale d’écran est annoncée à 7,85 pouces, avec en prime une implication du coréen LG et du taïwanais AU Optronics dans la fabrication.

L’assemblage de la tablette s’effectuerait au Brésil, dans les usines de Foxconn, pour un produit aux alentours des 200 à 300 dollars, destiné à concurrencer les tablettes moins onéreuses comme la Samsung Galaxy Tab, voire l’Amazon Kindle Fire et la Google Nexus 7.

Concernant l’iPhone, reste la question d’un nouveau modèle de connecteur (19 broches au lieu de 30 actuellement), ce qui pourrait contraindre les fournisseurs d’accessoires à proposer des adaptateurs.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur