Apple lâche la Grande-Bretagne

Mobilité

Dernier épisode d’un automne mouvementé outre-Manche, Apple a décidé de démanteler le marketing de sa filiale britannique.

Apple UK ne sera plus qu’un simple bureau de vente. La firme de Steve Jobs a en effet décidé de rapatrier toutes les activités de promotion et de marketing aux Etats-Unis; le support clientèle sera assuré depuis Cork, en Irlande, où sont également regroupé la fabrication et l’assemblage des Macintosh vendus en Europe. Depuis le lancement du slogan “Think Different” il y a deux ans, la totalité des publicités, affiches et campagnes marketing d’Apple en Grande-Bretagne avaient été pilotées depuis le siège californien de l’entreprise, ne laissant aucune marge de manoeuvre aux responsables britanniques. Le site britannique de vente en ligne est géré depuis les Pays-Bas.

Le démantèlement d’Apple UK ne laisse guère d’autre activité à la filiale que les relations avec le réseau de distribution du royaume. Un cadeau empoisonné vu les problèmes relationnels que doit affronter Apple après un automne mouvementé. Outre les pénuries chroniques de machines, les revendeurs ont laissé éclater leur colère après l’annonce de l’annulation de l’Apple Expo UK qui devait se tenir l’an prochain à Londres. Cette décision a été imposée par Cupertino à sa filiale et a sérieusement refroidi les relations entre Apple et ses distributeurs britanniques. Il y a quelques semaines, Apple avait également annoncé qu’il ne fabriquerait plus de version britannique de MacOS et que le Royaume-Uni devrait se contenter de la version américaine.

Même si cela ne changera pas grand chose à court terme pour les utilisateurs britanniques de Macintosh, [cette décision]montre à quel point Apple est devenu centralisé“, regrette un ancien employé de la filiale britannique. Le peu qui restait de l’indépendance marketing d’Apple UK sera confié à Apple Europe, en France.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur