Apple : le duo Mac – iPhone tire les résultats vers le haut

CloudEmploiMacManagementMobilitéPoste de travailSmartphones

La firme de Steve Jobs demeure performante avec des niveaux de vente de Mac et d’iPhone, les deux produits phares d’Apple, qui ne connaissent pas la crise.

(photo d’archive) Dans un contexte économique malmené, Apple peut compter sur une valeur sûre (le Mac) et un relais de croissance (l’iPhone) pour garder la tête hors de l’eau.

A l’occasion de la publication des résultats du quatrième trimestre de son année fiscale (finissant à fin septembre), la firme de Steve Jobs affiche un chiffre d’affaires de 9,87 milliards de dollars (contre 7,9 milliards de dollars à la même période l’année précédente) et un résultat net de 1,67 milliard de dollars (contre 1,14 milliard). Elle dégage une marge brute de 36,6% (contre 34,7% au quatrième trimestre 2008).

Au regard des indicateurs financiers, rien à signaler et c’est déjà une belle performance actuellement. Selon Peter Oppenheimer, en qualité de Chief Financial Officier, le chiffre d’affaires a cru de 12% et le résultat net de 18% sur l’ensemble de l’année fiscale 2008-2009.

Selon la rubrique Le Crible des Echos en date du 13 octobre, Apple applique une modification des règles qui tourne en sa faveur.

Jusqu’ici, les ventes d’iPhones étaient soumises à la réglementation des produits vendus avec abonnement. Elles ne pouvaient pas apparaître immédiatement dans les comptes mais devaient être réparties sur vingt-quatre mois. Cette mesure vaut également pour l’Apple TV (achat de séries TV, de titres de musique sur iTunes, affichages photos…).

En termes de produits, Apple a écoulé un peu plus de 3 millions de Macintosh au cours du quatrième trimestre fiscal (+17% par rapport à la même période l’année dernière). Les ventes de l’iPod sont moins flamboyantes (10,2 millions en baisse de 8%).

C’est la courbe de croissance de l’iPhone qui attire le plus l’attention : 7,4 millions de smartphones écoulés (+7%) sachant que le modèle 3G S est disponible depuis le mois de juin.

“Nous arrivons en position forte pour les fêtes de Noël (holiday season) et nous avons des produits magnifiques dans les tuyaux pour 2010”, a déclaré Steve Jobs.

A lire également : dossier spécial ITespresso.fr : L’effet iPhone


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur