Apple : les MacBook Air et MacBook Pro ne feront-ils plus qu’un ?

Mobilité
MacBook Pro Late 2011

En vertu d’un rapprochement esthétique et fonctionnel que prône Apple, les ordinateurs portables MacBook Air et Pro sont amenés à faire progressivement corps en 2012.

Apple appréhende 2012 sous l’égide d’un rapprochement fonctionnel et esthétique entre ses gammes MacBook Air et Pro. Et le stockage optique de tomber en désuétude au profit d’une dématérialisation généralisée des contenus.

A l’appui des quelques indiscrétions de sources “proches du dossier“, Apple Insider corrobore les dernières rumeurs en date, initiées l’été dernier, et qui laissaient supposer d’une telle transition.

Si l’humeur est à l’union des concepts, la segmentation de l’offre devrait toutefois perdurer tout au long de l’année 012.

Toujours fort à l’heure actuelle d’une aura plus prononcée que celle de ses homologues ultra-fins, le MacBook Pro, solide ambassadeur de sa gamme, reste néanmoins suspendu à la poussée des ultrabooks.

Sa version blanche a récemment fait les frais de la refonte d’envergure qui s’orchestre en coulisse.

A très court terme, MacBook Air et MacBook Pro sont amenés à se ressembler comme deux gouttes d’eau“, prétendent ainsi les intéressés, impliqués dans une production de nouveaux modèles qui devrait débuter aux alentours du mois d’avril.

Il semblerait que le format 15 pouces (actuellement plus de 1000 dollars à l’achat) prévale en guise d’intermédiaire entre le 13 pouces caractéristique des notebooks et le 17 pouces des laptops.

La finesse conséquente d’un châssis qui intègrera des interfaces Thunderbolt et une architecture Intel Ivy Bridge devrait accoucher de l’implémentation d’un SSD en lieu et place de disques durs magnétiques dont les jours sont comptés.

A ce même égard, le stockage optique s’apprête à tirer sa révérence au profit de la mémoire flash, en l’occurrence les cartes Secure Digital.

Objet de convoitises autant que d’inspirations qui ont mené à l’émergence des ultrabooks, les produits de la série MacBook devraient s’écouler à quelque 4 millions d’exemplaires sur le trimestre en cours.

Avec eux, la dématérialisation que prône Apple induit la redéfinition du modèle de distribution des contenus, au format numérique, reléguant le stockage optique au rang de reliquat.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur