Apple limite la vente de 2 iPhone par personne

MobilitéSmartphones

Pour lutter contre la revente d’iPhone débloqués, Apple tente de limiter sa distribution.

Pas plus de deux iPhone par personne. Apple a décidé, ce week-end, de limiter le nombre d’unités de son célèbre téléphone mobile à deux par consommateur aux Etats-Unis. La mesure vise à lutter contre le phénomène de revente du terminal et de mieux faire respecter son contrat exclusif avec l’opérateur AT&T.

Ce n’est pas tout. Les paiements en espèces sont refusés. Seuls les règlements par carte bancaire ou de crédit sont autorisés. Une mesure difficile à imposer en France où le paiement en espèce est autorisé jusqu’à 3 000 euros. Jusqu’à présent, Apple fixait les limites à 5 iPhone par acheteur. Mais l’engouement pour le téléphone oblige Apple à revoir sa stratégie de protection de son exclusivité.

Assurer les stocks pour Noël

Apple cherche particulièrement à limiter la revente des terminaux débloqués (“desimlocké”). Le déblocage autorise l’usage d’un iPhone avec n’importe quel opérateur ainsi que l’installation d’applications tierces. Selon Apple, environ 250 000 iPhone en circulation seraient en mode “desimlocké”. Soit près de 18 % des 1,4 million d’unités vendues depuis son lancement le 29 juin 2007.

En autorisant deux terminaux par personne, Apple spécule sur un besoin personnel accompagné d’un éventuel cadeau. La mesure vise en effet à assurer les stocks pour la période de Noël qui devrait être propice aux ventes. En France, l’iPhone sera lancé le 29 novembre 2007 sous les couleurs d’Orange. Mais nombre d’enseignes ont déjà commencé la distribution du téléphone mobile d’Apple en mode débloqué.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur