WWDC : Apple impose ses MacBook au nez et à la barbe des ultrabooks

Mobilité
MacBook Air 13 pouces Ivy Bridge

Apple remet ses MacBook Air au goût du jour avec des processeurs Intel Core i-Series sous Ivy Bridge et marche sur les plates-bandes des ultrabooks. Les MacBook Pro renaissent en parallèle.

Les MacBook accordent leurs violons au diapason de l’Ivy Bridge, avec des processeurs Intel Core i5 et i7 de troisième génération, en dual et quad-core.

Des modèles Air de 11 et 13 pouces aux Pro de 13 et 15 pouces, la transition est quasi uniforme, malgré les disparités tarifaires qui en résultent.

Le fossé se creuse entre une entrée de gamme à 1049 euros TTC (MacBook Air de 11 pouces avec CPU à 1,7 GHz et SSD de 64 Go) et ce nouveau chef de file que constitue le MacBook Pro 15 pouces (Core i7 quadri-coeurs à 2,3 GHz, 4 Go de RAM et carte vidéo Nvidia GeForce GT 650M), affiché à 2249 euros.

Perdure la cohabitation entre l’USB 3.0 et le Thunderbolt. Le premier jouit d’un fort plébiscite pour son accessibilité tarifaire, quand le second est prisé pour sa polyvalence en transmission de données et de flux audiovisuels, sur double canal jusqu’à 10 Gbit/s.

L’ensemble de cette gamme renouvelée impose en standard le seuil des 4 Go de RAM extensibles à 8 Go et intègre pour l’heure le système d’exploitation Mac OS X dans sa version Lion. Tout acquéreur sera éligible à la mise à jour vers Mountain Lion sans frais supplémentaires, à compter du mois prochain.

Avec cette entrée de plain-pied dans l’ère Ivy Bridge, Apple part à la chasse aux ultrabooks. Témoin le MacBook Pro 13 pouces avec Core i7 double coeur à 2,9 GHz (3,6 GHz) et puce graphique intégrée Intel HD 4000, qui s’oppose directement à la série HP Folio et au Samsung S9, tout juste plus abordables.

C’est sans compter cette plus-value que constitue la borne AirPort Express, toujours proposée en option à 149 euros, mais devenue une composante fondamentale de l’écosystème Mac, en tant que serveur polyvalent doté de fonctionnalités audio-vidéo et d’administration réseau.

C’est sur le terrain de l’autonomie que l’on en attendait davantage. La batterie du MacBook Air 11 pouces plafonnerait à quelque 5 heures de longévité en utilisation traditionnelle, contre 7 heures pour l’ensemble des autres modèles, y compris le plus huppé des MacBook Pro.

MacBook Air 13 pouces Ivy Bridge


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur