Apple mise sur la vidéo numérique

Mobilité

Si Microsoft a annoncé son logiciel de montage vidéo intégré à Windows ME, c’est Apple qui a fourni la véritable surprise lors du salon de la vidéo professionnel, le NAB, avec toute une série d’annonces concernant l’édition vidéo en temps réel et le DVD.

La conférence de presse qu’Apple a tenu au NAB (National Association of Broadcasters) à Las Vegas fut en bien des points remplies d’effets spéciaux ! Elle s’est tenue à trois : Apple, Matrox et Pinnacle System. Commençons par Apple. La première sensation concoctée par la Pomme fut l’annonce officielle du rachat d’une technologie de création de contenus pour DVD. Apple n’y va pas par quatre chemins, le constructeur reprend les technologies, les logiciels et l’équipe de développement de l’éditeur allemand Astarte, primé pour ses logiciels auteurs pour DVD. On peut penser qu’Apple souhaite offrir très rapidement une solution intégrée à Final Cut Pro, le logiciel maison d’édition vidéo. Le montant de cet achat n’a pas été communiqué.

La seconde annonce, qui fera plaisir aux utilisateurs européens, concerne justement Final Cut Pro. La Pomme a présenté la version 1.2.5 qui sera disponible le mois prochain. Deux grandes avancées à noter : l’optimisation pour les instruction Velocity Engine du G4 et surtout (ou plutôt enfin) le support du format vidéo PAL utilisé en Europe. De plus, Final Cut Pro 1.2.5 supporte le format 16/9 et les performances globales du logiciel ont été améliorées.

La conférence fut aussi l’occasion pour Matrox de faire son grand retour sur Mac. Apple et le constructeur de cartes graphiques ont annoncé une solution temps réel pour l’édition de vidéo au format DV, largement utilisé désormais par les constructeurs de matériel vidéo. Le RTMac développé par Matrox et intégré par Apple, est un nouveau module pour Final Cut Pro. Si le logiciel d’Apple était capable d’utiliser le format DV, il était encore limité. RTMac lui permettra de prendre une certaine avance en offrant une création et une édition en temps réel, c’est-à-dire, donnant la possibilité à l’utilisateur de manipuler “en direct” les séquences sans passer par des phases de prévisualisation ou de calculs. Pour compléter l’offre logicielle, Matrox va sortir, cet été, une carte dédiée, la RTMac PCI, qui offrira des ports FireWire, S-Vidéo, fonctions temps réel, et visualisation simultanée des séquences en NTSC et PAL. Le prix de cette carte n’a pas encore été dévoilé. La solution RTMac complète est annoncée à moins de 5 000 dollars (environ 35 000 francs). Incontestablement, avec cette annonce, Apple propose une alternative intéressante et à moindre coût comparée aux solutions Media 100 d’Avid, la référence dans le domaine du montage.

Ce tableau ne serait pas complet si on ne mentionnait pas le dernier intervenant de la conférence spéciale d’Apple, Pinnacle System. Et là encore, Apple se positionne sur le marché de la vidéo professionnelle. Pinnacle System a dévoilé une solution exclusivement disponible sur les G4, TARGA Ciné. Cette fois-ci, les créateurs pourront manipuler et créer des séquences hautes définitions (HD) sans compression. Toujours sans compression, TARGA Ciné fournira des vidéos en définition standard (SD). On pourra transformer une séquence SD en séquence HD ou vice et versa, toujours sans la moindre compression. TARGA Ciné permet de faire l’acquisition, la création et la distribution de séquences avec la possibilité de fournir simultanément les deux formats SD et HD, le tout entre 25 et 30 images par seconde. TARGA Ciné est associé au logiciel Final Cut Pro d’Apple. Selon Apple, c’est la première fois qu’une telle solution vidéo sera proposée à un prix inférieur à 10 000 dollars (environ 65 000 Francs). Pinnacle System commercialisera la carte TARGA Ciné cet été.

Pour en savoir plus : Le site du NAB


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur