Apple obtient un brevet liant données et signal infrarouge qui inquiète

CloudMobilitéSmartphones
appstore-applications

Déposé il y a deux ans, Apple s’est vu accorder un brevet pouvant potentiellement délivrer des données par infra-rouge ou bloquer l’enregistrement d’une caméra iPhone.

Selon un nouveau brevet obtenu par Apple aux Etats-Unis, l’iPhone pourrait bénéficier d’une nouvelle capacité prochainement : analyser un signal infrarouge contenant des données.

Selon la documentation technique d’introduction du brevet, “les données du signal infrarouge décodées peuvent être utilisées pour transmettre des informations à un utilisateur [ex : à travers un écran, ndlr] ou modifier l’opération de l’appareil [ex : appliquer un watermark à une image ou désactiver une fonction de l’appareil].

Le brevet a été déposé en 2009 mais il vient tout juste d’être accordé à Apple le 2 juin 2011.

Il n’y a pas de projet officiel en l’état actuel.

Ces données peuvent se présenter sous la forme d’informations supplémentaires.

Par exemple, filmer un tableau ou une publicité provoquerait l’ouverture d’un site Internet contenant sons, vidéos ou textes d’explication.

Plus obscur, le signal infrarouge peut potentiellement bloquer la caméra de l’appareil.

De quoi empêcher toute utilisation jugée illégale de l’iPhone.

Pour enregistrer en cachette un concert live par exemple, peut-on voir en guise d’illustration sur la documentation technique du brevet.

Car Apple est le plus gros vendeur de musique numérique aux Etats-Unis avec 66% de parts de marché fin 2010, selon NPD Group grâce à son combo iTunes/iPod.

Les relations entre Apple et les groupes industriels du divertissement numérique (musique, cinéma…) sont primordiales.

Ce brevet serait-il un nouvel outil de lutte contre le piratage numérique ?

Il est toujours possible que le concept se contente de rejoindre l’arsenal de propriété intellectuelle d’Apple sans une véritable exploitation commerciale.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur