Apple n’a pas dit son dernier mot avec les ordinateurs de bureau

MacPoste de travail
apple-mac-pro-cylindre
0 0

Apple devrait lancer de nouveaux ordinateurs de bureau en 2017. « C’est très stratégique pour nous », selon Tim Cook.

En octobre, Apple mettait finalement à jour la gamme des MacBook Pro, avec en figure de proue l’introduction de la Touch Bar, une barre tactile d’écran OLED disposée au sommet du clavier. Après deux ans sans mises à jour.

Que peut-on attendre de la firme de Cupertino sur 2017 ? Les ordinateurs de bureau devraient se retrouver sous les feux des projecteurs, à en croire une lettre interne adressée aux employés d’Apple diffusée en partie par TechCrunch .

Le CEO Tim Cook se veut en effet rassurant sur l’avenir des Mac, en expliquant que les Mac permettent d’embarquer des composants toujours plus puissants.

« Certaines personnes dans les médias se posent la question de savoir si nous sommes toujours intéressés par les ordinateurs de bureau. S’il y a un doute à ce sujet dans nos équipes, laissez-moi être très clair : nous avons des Mac de bureau remarquables sur notre feuille de route. Personne ne devrait s’inquiéter de cela. »

Année par année, Apple ne met plus à jour systématiquement sa gamme d’ordinateurs de type desktop. Ainsi, le dernier modèle iMac (ordinateur de type All-In-One) remonte à fin 2014 avec l’iMac 27 pouces en mouture écran Retina 5K. Toutefois, il avait  été mis à jour courant 2015.

Le Mac Mini n’a, lui, pas changé depuis 2014. Quant au Mac Pro, cet ordinateur cylindrique assemblé aux Etats-Unis, il n’a pas évolué depuis 2013.

« L’ordinateur de bureau, stratégique pour nous »

Tim Cook explique que l’ordinateur de bureau cristallise des attentes de la part d’utilisateurs recherchant davantage de performances (par rapport à un MacBook Pro).

« L’ordinateur de bureau est très stratégique pour nous. Il est unique par rapport à l’ordinateur portable, car vous pouvez embarquer beaucoup plus de performances sur un ordinateur de bureau, de plus grand écran, davantage de capacité de mémoire et de stockage, une plus grande variété d’E / S et des performances plus élevées »,  souligne le patron d’Apple.

« Il y a donc de nombreuses raisons pour lesquelles les ordinateurs de bureau sont vraiment importants, et dans certains cas critiques, pour les gens.  »

Lancer de nouveaux Mac permettrait de créer un clivage entre les gammes Mac et MacBook Pro, ces derniers ayant été critiqués pour leur manque de puissance (8 Go de RAM par défaut et 16 Go au plus).

Les MacBook Pro symboliseraient plus que jamais l’aspect design et nomade, tandis que les Mac (iMac, Mac Mini et Mac Pro) feraient la part elle aux performances.

Dans cette optique, Apple devrait les équiper de processeurs Core i signés Intel de 7ème génération et plus précisément des nouveaux Kaby Lake attendus début 2017.

On peut également s’attendre à de nouvelles solutions graphiques signées AMD (à moins qu’Apple ne se tourne vers des Nvidia GeForce) et à l’apparition de ports USB-C.

Il y a peut-être urgence également avec le lancement du Surface Studio par Microsoft.

Apple doit également réagir face au tassement des ventes de Mac qui ont reculé de 8,3% entre le deuxième trimestre 2015 et la période équivalente en 2016 (données IDC qui comprennent également les ventes d’ordinateurs portables) .

(Crédit photo : @Apple)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur