Apple ouvre un nouveau chapitre avec BookLamp

Régulations
booklamp-apple

Spécialisé dans la recommandation de livres avec l’offre BookLamp, l’Américain Novel Projects est passé dans le giron d’Apple, qui était l’un de ses principaux clients BtoB.

Le voile est levé sur le dernier rachat d’Apple.

La célèbre firme high-tech a discrètement fait l’acquisition de Novel Projects. Basée dans l’État américain de l’Idaho, cette société spécialiste du livre numérique a développé une technologie de recommandation de contenus baptisée Book Genome. Celle-ci s’appuie sur l’interprétation du langage naturel pour appliquer aux e-books ce que Pandora propose avec la musique : suggérer à l’utilisateur des ouvrages susceptibles de lui plaire.

Disposant d’une capacité d’indexation allant jusqu’à 100 000 livres par semaine, Book Genome est au coeur du service BookLamp, qui détermine les préférences du lecteur en examinant des paramètres complexes comme l’intrigue, le style d’écriture et les thématiques récurrentes. Novel Projects l’a associé au jeu social The Game Of Books, dont l’objectif est de gagner de l’expérience en lisant des ouvrages spécifiques.

Au-delà de l’offre destinée au grand public, un travail de fond était mené en BtoB auprès des plates-formes de vente en ligne, dont Amazon… et Apple. Autre cible : les éditeurs, qui exploitaient le service pour estimer dans quelle mesure leurs publications se vendraient et auprès de quel public.

Mais l’annonce de la fermeture de BookLamp était tombée au mois d’avril. Novel Projects se contentait alors de remercier ses utilisateurs pour “leur implication au cours des dernières années” et expliquait “embarquer vers une nouvelle mission”…  sans plus de précisions. Des status Facebook postés par plusieurs employés depuis Cupertino ont mis la puce à l’oreille de TechCrunch, qui en est arrivé à cette conclusion : un accord a été trouvé avec Apple depuis déjà plusieurs mois autour d’un rachat dans la fourchette de 10 à 15 millions de dollars.

Passé par l’incubateur Water Cooler, Novel Projects avait levé 900 000 dollars auprès d’investisseurs locaux. Ses négociations avec Amazon auraient tourné court, le groupe e-commerce choisissant finalement le concurrent GoodReads pour alimenter sa technologie X-Ray, qui permet notamment de détecter, dans un livre numérique, le nombre d’occurrences d’un terme donné.

Apple pourrait justement proposer une alternative à cet offre en intégrant, dans son écosystème iBooks, les capacités de BookLamp. Le fabricant de l’iPhone bénéficiera également de l’expérience éditoriale d’Aaron Stanton. Le CEO de Novel Projects a contribué pendant plusieurs années pour la rubrique jeux vidéo de About.com. Entre 2001 et 2003, pendant ses études à l’Université de l’Idaho, il avait travaillé pour Apple afin de promouvoir ses produits dans le monde éducatif.

apple-booklamp
Cet au revoir cachait donc un rachat.

L'iTunes Store d'Apple a 10 ans

Image 1 of 7

Aux origines, l'iPod
Pour accompagner, en 2001, le lancement commercial de son baladeur iPod, Apple avait développé l'application iTunes pour les systèmes Mac OS. Mais le magasin de musique en ligne n'existait pas encore...

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : connaissez-vous les technologies Apple ?

Crédit photo : Skylines – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur