Apple Pay va rejoindre Paylib au portefeuille sans contact de Société Générale

E-paiementMarketing
apple-pay-societe-generale

Apple Pay s’ajoutera « prochainement » à Paylib sur la liste des services de paiement sans contact que Société Générale propose à ses clients particuliers en France.

« Vous auriez pu innover avant qu’Orange Bank arrive sur le marché […] », affirme un twitteur, quand un autre déclare « J’ai téléchargé N26 ce matin […] » : Société Générale n’a pas échappé à la comparaison avec les banques en ligne après l’annonce de la disponibilité « prochaine » d’Apple Pay pour tous ses clients particuliers en France.

Le groupe ne communique aucune date et ne précise pas si les autres enseignes de son réseau (Boursorama, Crédit du Nord, Banque Courtois…) seront concernées.

Sur le site commercial d’Apple, Société Générale n’est pas encore dans la liste des « banques participantes ». Son logo se trouve dans la catégorie « Disponible prochainement », aux côtés de ceux des applications Lydia et Max (gestion de comptes bancaires), ainsi que de plusieurs caisses régionales du groupe Crédit Mutuel Arkéa – et sa banque en ligne Fortuneo.

Le lancement d’Apple Pay en France remonte à juillet 2016. BPCE (Banque Populaire, Caisse d’Épargne) et Carrefour Banque l’avaient accompagné, respectivement avec Visa et MasterCard.

Depuis lors, le cercle s’est élargi avec N26, Boon (app mobile de paiement éditée par la banque allemande Wirecard), Orange Bank et Edenred (émetteur du Ticket Restaurant).

Du côté de Société Générale, on est régulièrement intervenu, sur les forums « SG et vous », pour rappeler que l’intégration d’Apple Pay était « à l’étude par [les] équipes paiement ».

Android avec Paylib

Parmi les éléments « à l’étude » a sans doute figuré la commission prélevée par la firme américaine : près de 5 centimes d’euros par transaction avec une carte de débit, selon Les Échos.

Sur le plan technologique, la banque dit réfléchir à intégrer, dans son application iPhone, la prise en charge de Face ID (reconnaissance faciale) pour l’identification des utilisateurs ; tout en étendant l’exploitation de Touch ID (empreintes digitales), qui ne sert pour l’heure qu’à donner accès à la jauge permettant de consulter la situation des comptes.

Le paiement sans contact est accessible depuis le début de l’année aux clients Société Générale qui disposent d’un smartphone Android, par le biais du porte-monnaie électronique Paylib*. Il n’est, officiellement, pas disponible sur iPhone, faute d’un accès au composant NFC.

BPCE a fait la démarche inverse, n’intégrant Paylib sans contact qu’en mars 2017, soit près d’un an après Apple Pay.

Selon le Groupement des cartes bancaires CB, le cap du milliard de transactions sans contact sur l’année 2017 a été atteint jeudi 16 novembre. Il est désormais utilisé pour 40 % des paiements par carte de moins de 20 euros (23 % en 2016).

* Aujourd’hui proposé par Crédit Agricole, BNP Paribas/Hello Bank, La Banque Postale, Société Générale/Boursorama, Crédit Mutuel Arkéa, Banque Populaire et Caisse d’Épargne.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur