Apple plus que jamais au centre des attentes

Mobilité

Plus que jamais, l’expectative a généré cette année pour Apple une attente particulièrement tendue. Les fans, les analystes, les journalistes et les observateurs attendent mercredi 18 juillet avec impatience, pour savoir ce que cette firme à part leur réserve. A deux jours du grand déballage, les contradictions soulèvent quelques questions…

L’année 2001 aura vu un cortège florissant de rumeurs tournant autour des nouveaux produits que doit annoncer Apple lors de la prochaine conférence MacWorld qui se déroulera à partir de mercredi 18 juillet au Jacob K. Javits Center de New York. Là-bas, les affiches reproduisant le fameux “J’adore New York” ont été placées dans la ville. Le coeur qui exprime habituellement l’adoration pour la ville y a été bien sûr remplacé par le logo de la Pomme. Le clin d’oeil à la ville qu’on surnomme également Big Apple, ou grande pomme, est ici bien appuyé. Il faut dire que la communauté new-yorkaise va être le témoin d’une session annoncée comme extraordinaire par les bruits de couloirs les plus persistants.

Et voilà bien le problème pour Apple : ses aficionados sont en attente d’un changement assez profond dont la firme n’est pas seule responsable. Si Apple peut être critiquée aujourd’hui, c’est sur quelques-uns de ses choix d’implémentation et sur son retard de vitesse perçue (en mégahertz). Mais si la firme s’est coincée toute seule par quelques-uns de ses choix, elle est également sous la pression des informations, vraies ou fausses, qui émergent depuis le début de l’année et surtout ces dernières semaines. Du coup, elle n’a pas intérêt à réitérer le faux pas de l’année dernière avec le G4 Cube.

Tellement d’attentes…

Or les questions soulevées sur les nouveaux produits sont multiples, autant que les rumeurs. Nouvel iMac ou simple mise à jour technique, nouveau portable “Son of pismo”, nouveau PowerMac Titan, changements dans la gamme des PowerBook, version Puma de Mac OS X, nouvelles couleurs pour l’iBook, ordinateur tablette, assistant personnel, logiciel de photo, de messagerie instantanée, de téléphonie, de reconnaissance d’écriture. Nouveaux ports USB 2.0, FireWire à 800 Mo/s, Airport 2, Bluetooth… N’attend-on pas beaucoup, d’un seul coup, d’Apple ? Certes la firme se présente elle-même comme la championne toutes catégories de l’innovation, mais force est de constater que le manque de créativité latent dans le secteur de l’informatique pousse le public à en demander toujours plus à Apple. La firme n’est pour le moment pas en mesure d’assurer des solutions à toutes ces demandes. Et le sera-t-elle un jour ? Les révélations de la prochaine MacWorld Expo ne répondront pas à elles seules à cette question.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur