Apple poursuivi pour usage du terme “Tiger”

Mobilité

La société de distribution de matériel informatique Tiger Direct apprécie mal la sortie du Tiger d’Apple. Elle demande le retrait de l’OS du commerce.

Tiger va-t-il porter chance et prospérité à Apple ou bien une nouvelle série de tracasseries? Le lancement de la version 10.4 de Mac OS (voir édition du 29 avril 2005) s’est vu entaché par une plainte de la société Tiger Direct. Spécialisée dans la distribution de matériel informatique, Tiger Direct accuse Apple d’avoir usurpé une marque qu’elle exploite depuis 1987, notamment à travers sa gamme d’ordinateurs qu’il vend en ligne. La société est détentrice des marques Tiger, Tiger Direct et Tiger Software.

Quelle rapport entre un logiciel confiné aux plate-forme d’Apple et un distributeur informatique (qui ne vend d’ailleurs aucun produit de la marque à la pomme)? Aucun si ce n’est le domaine de l’informatique en lui-même. Sauf que Tiger Direct met sur le dos d’Apple le déférencement auprès des moteurs de recherche dont la société basée en Floride se dit victime. Pourtant, quand on tape Tiger dans Google (en mode recherche Web mondial), Tiger Direct arrive en seconde position juste derrière 5Tigers.com, un site consacré aux félins. Il est vrai que la recherche en mode Web français sur Google donne nettement l’avantage au Tiger d’Apple. Mais on y trouve également un lien vers un club de programmeurs ou une agence de voyage suisse. Et même une marque de bière. Autant de sites qui n’atteignent pas l’écho médiatique d’Apple.

La plainte que Tiger Direct a déposé auprès de la cour de Miami (Floride) n’en est pas moins sérieuse. Au delà des traditionnels dommages et intérêt, le distributeur demande rien de moins que le retrait du terme Tiger associé à Mac OS X quitte à arrêter la diffusion du nouveau système d’exploitation. Maintenant que la nouvelle version de Mac OS X est en rayon, on voit mal comment cela serait possible.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur