Apple prescripteur des couleurs ‘mode’ ?

Mobilité

Pendant qu’une bonne partie des forums en langue anglaise se demandent quel était le parfum des Schamallows que les équipes du design Apple avalaient quand elles ont pensé aux tons Flower Power et Dalmatian, le très sérieux comité international de la couleur a choisi l’indigo ! L’indigo, couleur de l’année, devrait faire partie des couleurs “tendance” jusqu’en 2003.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que la firme de Cupertino fait parler d’elle ! Pour sa position à part dans l’industrie, certes, mais surtout pour les nouvelles tonalités qu’elle a données à ses iMac. Si Indigo et Graphite ne font pas les choux gras d’articles ou de discussions sur le Web, Flower Power et Dalmatian sont l’objet de débats à n’en plus finir. Dégoût des uns, étonnement des autres, vous aurez beaucoup de mal à traverser les pages anglo-saxonnes du Web sans vous retrouver confronté à des démêlés d’internautes vilipendant ou protégeant “Oncle Steve”, ainsi que le PDG d’Apple Steve Jobs est appelé sur certains sites. Si les nouveaux iMac sont considérés comme des Pokemons par certains, d’autres en profitent pour glisser leur sentiment : ces machines-là ont été créées pour les filles, pour la tranche d’âge des 15-20 ans ou pour les Japonais !

L’indigo, la couleur qui fait vendre

Heureusement, le coup d’essai d’Apple, s’il ne se transforme pas en coup de maître, est accompagné de deux autres couleurs. Un gris sérieux et un bleu vanté à sa sortie, dès juillet dernier, par la chanson Blue Suede Shoes d’Elvis Presley. Et ce bleu-là, il se vend comme des petits pains ! Il est à la mode, l’indigo ! A un point tel que la couleur indigo vient d’être choisie par l’ICC, l’International Colour Committee (le Comité International de la Couleur). Selon Stephen Higginson, siégeant à cette instance et dont les propos ont été rapportés par notre confrère britannique Macworld, “la recherche a montré que vous pouvez vendre un produit médiocre ayant une bonne couleur, mais ne pas vendre un bon produit avec la mauvaise couleur”.

Doit-on en conclure un lien de cause à effet ? Impossible de répondre. Mais, après avoir lancé la mode du translucide, Apple pourrait voir naître (faire naître ?) un mouvement d’utilisation du bleu dans les objets de la vie quotidienne. Et, non content de focaliser l’attention de l’industrie informatique, ce serait maintenant toutes les industries qui regarderaient vers Apple pour connaître le sens du vent (voir édition du 19 juin 2000) ! L’impact de la firme sur le monde se perçoit-il tous les jours, et pas seulement dans les couleurs, dans les formes aussi ? La Nissan Chappo, présentée la semaine dernière au salon de Genève, en est une illustration. Une voiture qui semble sortir du moule du G4 Cube d’Apple, dont elle embarque deux exemplaires pour captiver les enfants à l’arrière. Et ça roule… Qu’arriverait-t-il si Apple ne donnait plus de cours de design ? Serions-nous définitivement plongés dans l’obscurantisme, le noir ou le gris ?

Pour en savoir plus :La vidéo de présentation de la Nissan Chappo (en anglais et en QuickTime)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur