Apple prête à ouvrir son premier magasin

Mobilité

La firme de Cupertino ouvrira son premier magasin “en dur” le 19 mai prochain. Une présentation à la presse aura lieu 4 jours auparavant. C’est une ville de la banlieue de Washington qui a été choisie pour ouvrir la première surface de vente d’une série qui promet d’être placée dans des centres commerciaux assez “chics” et stratégiquement bien situés.

Après des mois de rumeurs diverses, Apple a confirmé de manière lapidaire l’ouverture d’une boutique en Virginie, à McLean, située à quelque 8 kilomètres de Washington. Ce magasin sera donc le tout premier à ouvrir, hormis celui qui est situé sur l’Infinite Loop à Cupertino au siège social de la société. Implanté dans un des grands centres commerciaux de banlieue qui bordent la capitale fédérale américaine, le futur magasin Apple devrait mesurer plus de 3 500 mètres carrés. L’emplacement est réputé proche de nombreuses administrations américaines qui tiennent leurs sièges ou leurs annexes à proximité de la capitale. La nouvelle a immédiatement suscité l’intérêt des curieux et les commentaires des analystes. La firme à la Pomme n’a, comme à son habitude, fait aucun commentaire, se contentant d’envoyer des invitations à la presse pour une présentation du magasin le 15 mai, soit 4 jours avant l’ouverture au public.

L’emplacement a déjà fait l’objet de visites répétées de fans de la firme, qui ont même questionné les ouvriers travaillant dans l’enceinte à l’installation d’un réseau local ou du mobilier et ont fouillé les poubelles pour y trouver le moindre indice permettant de vérifier l’arrivée de matériels siglés, ainsi que le relate notre confrère The Mac Observer. La nouvelle n’est qu’une confirmation d’une série de rumeurs qui ont émergé depuis quelques mois, à la suite de témoignages apportés par de multiples témoins ou intervenants, de l’administration municipale de Palo Alto, aux gérants de certains centres commerciaux. Le magazine spécialisé dans les galeries marchandes Shopping Centers Today Newswire avait ainsi obtenu la confirmation de l’ouverture prochaine d’une chaîne de magasins Apple en mars dernier. L’ouverture de cette chaîne ne fait donc que commencer, les diverses échoppes devant apparaître sur une bonne partie de l’année, et sans doute au-delà.

Rien de prévu pour l’Europe pour le moment

La firme de Cupertino ne devrait pas, selon toutes vraisemblances, en rester là : à la suite de McLean, Chicago, New York, Palo Alto, Phoenix, Minneapolis, Littletown, Buffalo ou Seattle sont répertoriés comme des sites probables. Il se dit qu’une étude détaillée des emplacements a été réalisée pour des surfaces se situant entre 1 900 et près de 10 000 mètres carrés. D’autres villes sont également soupçonnées d’accueillir prochainement des antennes d’Apple : Memphis, Las Vegas, Louisville, Portland, Boise ou Orlando. Sans parler des annonces placées sur le site Internet d’Apple pour des implantations à déterminer. Dans certaines villes comme New York, le site Web Think Secret a appris que pourraient y être implantés jusqu’à 4 Apple Store. Il s’agit donc d’un mouvement d’ampleur, stratégique pour Apple. La firme va sans doute accélérer ses ouvertures de magasins entre l’été et le mois de novembre, point de départ des achats de noël aux Etats-Unis, pour utiliser au mieux l’impact du lancement en fanfare de Mac OS X. Ce sont les revendeurs agréés qui vont être contents…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur