Apple rationalise sa logistique

Mobilité

La firme de Cupertino vient de prendre une licence auprès de Descartes System Group, un spécialiste de solutions de mise en réseau de services logistiques. En jouant cette carte, Apple se raccorde à un système dynamique qui doit lui permettre de répondre en temps réel à la demande de ses clients. Il est plus que temps, si des magasins à son nom doivent ouvrir sous peu.

L’épine dorsale du système de vente d’Apple va changer : la firme s’acoquine à un spécialiste de la logistique, capable “de livrer un service fiable et dynamique aux clients, de manière bénéficiaire et de créer de nouveaux produits et services innovants”. Descartes est en réalité un centre nerveux de transfert de l’information logistique vers un réseau mondial de transporteurs et de fournisseurs de services logistiques. La firme domine un domaine très complexe d’information en temps réel de l’évolution du transport et des livraisons des produits des entreprises. Traduit autrement, pour Apple, si la firme est en mesure de faire monter sa production d’ordinateurs en fonction de ses ventes, son système de livraison devrait n’en être que plus fiable.

Cette annonce, faite par le fournisseur de service Descartes est à mesurer à l’aune de ses conséquences pour Apple : il s’agit en fait d’un outil permettant d’obtenir plus de flexibilité pour la firme et d’assurer un service de livraison très fiable. Dans le même temps, Apple aura à portée de main l’ensemble des informations permettant d’assurer des dates de livraison sûres. Il s’agit donc d’un maillon indispensable à une entreprise industrielle comme Apple. Les déboires de livraison que la société a connu en début d’année en raison de son trop fort succès avec le PowerBook et la PowerMac sont souvent récurrents à chaque lancement de nouveaux produits, malgré les améliorations apportées par Tim Cook (voir édition du 24 août 2000). Le réseau de Descartes, qui maîtrise les informations issues des clients jusqu’aux fournisseurs, est destiné aux relations business to business et pourrait notamment permettre à Apple de disposer des ressources en informations nécessaires pour… un réseau de magasins (voir édition du 5 mars 2001) ! Ça tombe bien, à l’heure où les rumeurs de la mise en place d’un tel réseau s’accélèrent.

Un outil indispensable pour augmenter les parts de marché de la Pomme

Les solutions de Descartes sont sécurisées, et permettent de traiter des informations hétérogènes issues de systèmes d’informations différents. La firme est en mesure de prendre en charge pour ses clients des évènements imprévus dans le cours de ce que les spécialistes du secteur appellent la gestion de la chaîne logistique globale. L’adoption d’une telle solution offre deux perspectives intéressantes dont Apple va pouvoir profiter : la contraction de ses coûts de distribution (Apple pourrait minimiser ses stocks destinés à la revente, sans doute en dessous des fatidiques 4 semaines), mais aussi les outils indispensables à un accroissement de parts de marché. Descartes s’avère donc un élément supplémentaire d’un plan général de reprise en main des ventes de la firme. L’utilisation de ses services signifie aussi qu’Apple était jusqu’à présent sous-équipée pour relancer ses ventes voire pour répondre à la demande. L’outil de Descartes est donc une arme indispensable pour augmenter les parts de marché de la firme.

Pour en savoir plus :Le site de Descartes (en anglais)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur