Apple refait surface

Cloud

Il ne fallait pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué. Depuis le retour de Steve Jobs, Apple s’est remise à briller.

La firme à la pomme n’est décidément pas une entreprise comme les autres. Alors que certains l’avaient quasiment enterré, le retour aux commandes de son charismatique fondateur a changé la donne. En reprenant d’une poigne de fer les affaires, Steve Jobs, qui est toujours officiellement Pdg par intérim (!), a sorti Apple de son marasme pour en faire plus qu’un simple vendeur d’ordinateurs. Apple déclenche les dégoûts comme les histoires d’amour, mais cette année le succès a vraiment été au rendez-vous. Gamme simplifiée, produits puissants et esthétiques, Apple a su se ré-attirer l’envie des consommateurs et la confiance des investisseurs. Avec de confortables bénéfices à la clé.À LIRE OU À RELIRE :14 janvier 1999 :Les bénéfices d’Apple triplent en un anTriplement des bénéfices et chiffre d’affaires en hausse pour la première fois depuis trois ans : les derniers résultats d’Apple dépassent les prévisions les plus optimistes.22 février 1999 :Steve Jobs veut suivre la stratégie de SonyLe patron d’Apple a confié à la presse son envie de s’inspirer du modèle de Sony, pour donner à l’iMac une image forte et le faire communiquer avec l’électronique grand public.15 juillet 1999 :Apple poursuit son irrésistible ascensionApple a de nouveau dépassé les prévisions des boursiers de Wall Street pour son troisième trimestre financier. Avec 203 millions de dollars de bénéfices, il enregistre son septième trimestre positif, une ère de prospérité principalement due aux fortes ventes de l’iMac.14 octobre 1999 :Apple : un pas en avant, un pas en arrièreApple confirme sa bonne santé financière en publiant des résultats annuels toujours positifs. Saluant l’énorme volume de commandes de l’iBook et des nouveaux iMac, le constructeur gâche malheureusement ce tableau idyllique en tirant les configurations des G4 vers le bas. La faute à Motorola, dont les puces n’arrivent toujours pas…2 novembre 1999 :Querelle de chiffres autour d’AppleApple a vivement contesté les chiffres rendus publics par Dell sur le marché américain de l’éducation. Steve Jobs s’est fendu d’un communiqué pour réaffirmer la première position de ses Macintosh.4 novembre 1999 :Apple regagne la confiance des boursiersLe cours de l’action Apple a, une nouvelle fois, franchi son record historique, mercredi 3 novembre, à Wall Street. La bourse américaine semble avoir retrouvé la confiance dans la capacité de l’industriel à regagner des parts de marché.10 décembre 1999 :Les dernières nouvelles d’AppleAprès une semaine euphorique sur l’action Apple, les difficultés d’approvisionnements du G4, la situation redevient normale.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur