Apple renforce sa transition vers la plate-forme Intel

Cloud

La société de Cupertino dédie un site aux développeurs désireux de porter leurs applications sur l’architecture x86.

Dans le cadre de sa transition vers les processeurs Intel prévue pour 2006 (voir édition du 6 juin 2005), Apple vient de renforcer sa base de documentation destinée aux développeurs qui souhaitent porter leurs applications Mac sur cette architecture. Mardi 13 septembre, l’entreprise de Cupertino a mis en ligne le site Developer Transition Resource Center, un espace qui regroupe des dossiers, tutoriaux, vidéos et autres ressources qui étaient déjà disponibles en partie sur le site d’Apple.

Si la plupart des contenus sont accessibles librement, un certain nombre de fichiers sont réservés aux utilisateurs enregistrés chez Apple. Ils concernent généralement l’accès aux outils de développement et leur documentation, mais aussi des sessions vidéo de la dernière conférence développeurs d’Apple. Les contenus ouverts à tous se concentrent notamment sur les solutions de migration d’un environnement à l’autre comme, par exemple, le passage des extensions Altivec de l’architecture PowerPC vers le modèle SSE d’Intel.

Nouvelle version de Mac OS X pour x86

Apple en a également profité pour mettre à jour la version x86 de son système d’exploitation. En proposant une version 10.4.2 de Mac OS X pour architecture x86, l’entreprise à la pomme met sur un pied d’égalité son logiciel pour plate-forme Intel et celui pour PowerPC. Cette nouvelle version pourrait mettre en péril la compatibilité des applications avec la précédente version (la 10.4.1) pour Intel. L’origine de cette incompatibilité s’expliquerait par les modifications apportées au niveau de l’ABI (application binary interface), une interface de bas niveau entre les composants matériels et le système d’exploitation.

Les mauvaises langues avancent que l’entreprise a effectué ces modifications pour couper l’herbe sous le pied des développeurs qui proposaient une version de Mac OS X modifiée de façon à tourner sur n’importe quel PC. Si Apple se vante de pouvoir accueillir Windows sur ses plates-formes, Steve Jobs a clairement signifié que le futur Mac OS X ne tournerait que sur des machines griffées de la marque à la pomme. Autrement dit, les liens étroits qui existent aujourd’hui entre matériels et logiciels perdureront à l’ère Intel, dont la transition finale est prévue pour fin 2007.

Apple propose un serveur RAID à 7 téraoctets
Apple vient d’augmenter la capacité de stockage de sa solution Xserve RAID. Celle-ci passe de 5,6 à 7 téraoctets (To). Sans modification de prix (12 999 dollars). Soit le gigaoctet à 1,86 dollar, l’un des tarifs les plus agressifs de l’industrie, selon Apple. Deux autres modèles à 1 To et 3,5 To sont également proposés pour respectivement 5 999 et 8 499 dollars. C’est la quatrième fois, depuis le lancement des serveurs RAID en 2003, qu’Apple fait évoluer son offre. La firme a également porté les capacités de son serveur lame (1U) à 1,5 To grâce à trois disques de 500 Go. Les tarifs de la gamme “rack” s’étendent de 2 900 dollars (80 Go, G5 à 2 GHz) à 7 148 dollars (1,5 To, bi-G5 à 2,3 GHz).

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur