Apple vient se financer en euros

BourseEntreprise
apple-financement-emprunt-obligataire-euros

Pour réaliser ses investissements, Apple monte un emprunt obligataire global de 2,8 milliards d’euros. Une première avec cette devise pour la firme de Cupertino.

Apple vient de réaliser un emprunt obligataire à long terme d’un montant total de 2,8 milliards d’euros en profitant de taux bas dans la zone euro. Le financement est composé de deux tranches de volume égal : un premier volet d’1,4 milliard (emprunt à un taux d’intérêt de 1,082 % arrivant à échéance en 2022) et un second d’un montant identique (taux de 1,625 % avec échéance 2026).

Pour la première fois, Apple émet dans une autre monnaie qu’en dollar américain, souligne Les Echos.

“Cette opération est la deuxième plus grosse émission en euros depuis le début de l’année pour une société américaine”, commente le cabinet d’analyses financières Dealogic (qui vient de tomber dans le portefeuille du fonds Carlyle).

La première opération reste celle de l’opérateur télécoms américain Verizon qui avait levé 3,85 milliards d’euros le 5 février dernier.

La firme de Tim Cook déclare qu’elle compte utiliser les fonds pour “les affaires générales de l’entreprise, y compris des rachats d’actions et le paiement de dividendes, ainsi que des investissements ou des acquisitions”.

Entre avril 2013 et avril 2014, Apple a déjà émis deux emprunts obligataires d’un montant total de 29 milliards de dollars (répartis en 17 milliards de dollars puis 12 milliards).

Rappelons qu’Apple a achevé  son exercice fiscal 2013-2014 (bouclé fin septembre) en disposant d’une trésorerie de 155 milliards de dollars.

Galerie photos : les 30 ans du Mac

30 ans du Mac

Image 1 of 14

1984, Macintosh
En 1984, Apple bouleverse le jeune segment des ordinateurs personnels avec son Macintosh, une machine introduisant une interface graphique révolutionnaire pour l'époque.

(Crédit photo : Shutterstock.com – Droit d’auteur : Dmitro2009)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur