Apple s’imagine un grand écran incurvé pour son prochain iPhone

MobilitéSmartphones
apple-iphone-6-ecran

La segmentation stratégique opérée dans la gamme iPhone à travers les modèles 5s et 5c pourrait être reconduite avec la prochaine génération, autour d’écrans plus grands – jusqu’à 5,5 pouces – et incurvés.

Le 10 septembre dernier, Apple dévoilait la 7e génération de l’iPhone avec non pas un, mais deux modèles : d’un côté, le 5c, décliné en cinq couleurs ; de l’autre, le 5s, positionné en haut de gamme avec son processeur 64 bits et son lecteur d’empreintes digitales Touch ID.

Reflet d’une stratégie axée sur le volume avec en toile de fond une problématique de conquête de nouveaux marchés, cette segmentation devrait rester d’actualité en 2014.

Plusieurs sources dites ‘proches’ du dossier se sont confiées en ce sens à Bloomberg.

Leurs témoignages concordants suggèrent par ailleurs que les travaux de “la marque à la Pomme” se portent actuellement sur des écrans plus grands, incurvés et dotés de capteurs électromagnétiques pouvant détecter plusieurs niveaux de pression.

Plusieurs concepts seraient à l’étude.

Il serait question d’en retenir deux : l’un de 4,7 pouces et l’autre de 5,5 pouces (contre 4 pouces pour l’actuel iPhone 5s), dans une logique d’alignement vis-à-vis de l’offre Android, qui capte désormais près de 80% du marché des smartphones au baromètre de Strategy Analytics.

Mais le principal changement concernerait la structure dudit écran.

L’implémentation d’une dalle concave à technologie OLED (‘Organic Light-Emitting Diode’) permettrait en l’occurrence de courber l’ensemble de quelques degrés sur l’axe horizontal.

Un tel panneau ne serait pas, à proprement parler, souple ou capable de plier sans rompre. Il offrirait néanmoins une expérience plus immersive.

Samsung et LG, tous deux officiellement impliqués dans ce dossier depuis quelques semaines (le premier avec le Galaxy Round de 5,7 pouces ; le second avec le G Flex de 6 pouces), ont évoqué un confort visuel amélioré, une meilleure prise en main et de nouvelles possibilités d’interaction.

Les deux fabricants ont optimisé l’environnement logiciel en conséquence.

Illustration chez Samsung, où la fonctionnalité Roll Effect permet, lorsque le téléphone est basculé en avant ou en arrière, de déclencher des actions comme l’affichage de notifications, le pilotage du lecteur de musique, le défilement dans un album photo…

Apple n’a pas émis de commentaires à cet égard, mais semble bel et bien se concentrer en priorité sur les écrans incurvés, reléguant au second rang le capteur de pression… que l’on pourrait n’entrevoir qu’en 2015.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : connaissez-vous l’histoire d’Apple ?

Crédit illustration : kawasakier6n – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur