Apple s’intéresse à la reconnaissance faciale en 3D

Apple joue la discrétion pour s’insérer sur le créneau de la reconnaissance faciale en 3D. Le brevet déposé en ce sens laisse augurer d’applications dans l’industrie, la biométrie et l’imagerie médicale.

Apple iPad éducation

En toute discrétion, Apple confirme ses prétendues velléités de contribution à l’émergence des technologies de reconnaissance faciale en trois dimensions.

En ce sens, la firme de Cupertino vient d’obtenir l’aval de l’US Patent & Trademark Office, auprès duquel il avait déposé une série de brevets à cet effet.

A en croire les quelques documents annexes de rigueur dans ce processus de soumission que détaille Patently Apple, le système analyse les contours, les reliefs et la densité des pixels d’une image stockée en mémoire ou d’un cliché saisi sur le vol.

Entrent alors en jeu des algorithmes qui jouent de superpositions et d’artifices de modélisme pour procéder à un examen des données sous plusieurs angles, tenant notamment compte des éventuels mouvements des sujets étudiés.

Un critère déterminant à l’heure actuelle, face  à des solutions qu’une simple photographie en 2D suffit à induire en erreur. En témoigne l’application Face Unlock d’Android Ice Cream Sandwich.

A l’horizon 2013, le concept pourrait trouver son application dans l’imagerie médicale, l’industrie (contrôle qualité et conformité) ou la biométrique (vérifications d’ordre identitaire), tout particulièrement sur le grand écran des tablettes iPad.

Les rumeurs en vogue fin 2010 faisaient état de processeurs spécialement dédiés à cette tâche et nécessairement équipés d’un GPU ultra-performant.

En l’occurrence, le dénommé Power VR, oeuvre d’Imagination Technologies, dont Apple détient 20% du capital.

Mon article vous a plu ?
Restez-connectés en vous inscrivant à nos newsletters

Derniers commentaires



0 replies to Apple s’intéresse à la reconnaissance faciale en 3D

Laisser un commentaire

  • Les champs obligatoires sont indiqués avec *,
    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

19:55:32