Apple : Succès pour l’App Store de l’iPhone

MobilitéSmartphones

Selon Steve Jobs, l’App Store pourrait représenter un marché de 1 milliard de dollars.

Un mois après l’ouverture de l’App Store, la boutique en ligne dédiée à l’iPhone, Apple annonce avoir vendu plus de 60 millions d’applications. C’est Steve Jobs en personne qui rapporte ces chiffres dans une interview accordée au Wall Street Journal. L’App Store offre aux développeurs une plate-forme de vente de leurs produits dont ils fixent eux-mêmes les tarifs.

Selon le PDG de Cupertino, les ventes des applications dédiées au terminal mobile génère 1 million de dollars de revenus par jour, soit 30 millions en un mois. App Store “va bientôt atteindre le demi milliard [et] qui sait si, tôt ou tard, cela ne va pas représenter un marché d’un milliard“, s’enflamme le patron d’Apple.

Rappelons que le constructeur ne récupère “que” 30 % de la vente. De quoi suffisamment couvrir les frais de fonctionnement et de paiement en ligne. Les 70 % restant vont aux développeurs qui exploitent la vitrine en ligne pour distribuer leurs réalisations. Si la marge récupérée par Apple n’est pas faramineuse, Steve Jobs est convaincu que la multiplication des applications participera à multiplier les ventes de l’iPhone mais aussi des iPods Wi-Fi.

Suppression automatiques des programmes malveillants

Parmi les meilleures ventes, Super Monkeyball de Sega a été téléchargé 300 000 fois en 20 jours. Un jeu pourtant commercialisé près de 10 dollars. Autre succès, l’encyclopédie médicale proposée par Epocrates distribuée auprès de 125 000 personnes dont 25 000 médecins.

Steve Jobs a enfin confirmé l’existence d’un système qui permet de supprimer automatiquement une application de l’iPhone tout en notifiant l’utilisateur. Une fonction cachée de l’iPhone que le patron d’Apple justifie pour des raisons de sécurité afin d’éviter la propagation de programmes malveillants.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur