Apple touchée par la récession ?

Cloud

“Think different, think different”, facile à dire ! Mais quand les prévisions de croissance du marché des ordinateurs tournent… à la récession, que peut bien faire Apple pour s’en sortir ? Les prévisions du cabinet IDC s’appliquent-elles à la firme à la Pomme ?

La firme d’étude des marchés IDC a sorti une étude alarmiste de la situation du marché de l’informatique en 2001. Pas de croissance en vue pour les Etats-Unis, mais un déclin d’un peu plus de 6 % ! Une révision à la baisse des prévisions qui s’expliquerait par l’environnement économique morose qui touche le pays de l’Oncle Sam et qui se propagerait aux autres continents, Asie et Europe en tête. Du coup, le marché des ordinateurs devrait faire la tête cette année sauf dans le reste du monde où la croissance à trois chiffres se poursuivrait, bien que moins rapidement que prévu. Hewlett-Packard a déjà indiqué que ses ventes s’enfonçaient pour le mois de mai. Quant à Gateway et Dell, ils se font la guerre des prix (voir édition du 7 juin 2001). Mais Apple dans tout cela ? Le directeur financier de la Pomme peut-il garder sa prévision de légère croissance pour l’année (voir édition du 19 avril 2001) ?

La position de la firme est très particulière cette année et risque de prendre beaucoup de monde à contre-pied : Apple a mangé son pain noir en l’an 2000. Et cela ne lui a pas fait que du bien. Chute drastique de l’action en bourse, en même temps qu’elle annonçait une dégringolade des ventes sans précédent depuis le lancement de l’iMac. Mais le remède de cheval qui lui a été infligé par son équipe de cadres a beaucoup de chances d’aller à l’encontre des prévisions d’IDC, même si une très forte progression serait assez surprenante.

Apple, l’exception à la règle ?

Apple s’est infligée une opération risquée au tournant du millénaire alors que son activité s’effondrait (voir édition du 2 octobre 2000) : la firme a réalisé un freinage d’urgence en même temps qu’elle remettait les gaz ! Entendez par là une très forte diminution de ses marges pour faire disparaître sa propension à l’augmentation des coûts et une relance des ventes par le biais de l’innovation et des rafraîchissements de gammes. Mais ce n’est pas fini : la Pomme accélère encore actuellement, en lançant son nouveau système d’exploitation et s’apprête sans aucun doute à essayer de prolonger le succès de l’iMac avec une nouvelle machine. Les deux sites de rumeurs les mieux informés, Macosrumors et Appleinsider, n’en ont pas encore parlé ou vaguement. Ce qui laisse à penser qu’il s’agit d’un produit qui a été véritablement mis au secret. Dans cette perspective, tous les pronostics paraissent peu crédibles (voir édition du 6 juin 2001). Comme peuvent le paraître également les projections de ventes des machines à la Pomme. La firme serait ainsi l’exception qui confirme la règle décrite par IDC. De quoi alimenter la faconde de M. Jobs ?

Pour en savoir plus :L’analyse du marché sur le site d’IDC (en anglais)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur