Apple, troisième vendeur de smartphones dans le monde

Mobilité

Aux Etats-Unis, Apple et son iPhone se classent en deuxième position des fabricants de smartphones au cours du 1er trimestre.

(correction 10/06/08) L’iPhone n’est plus un phénomène de mode et Apple compte désormais parmi les constructeurs de smartphones les plus importants du marché. Selon le cabinet Gartner, la firme de Cupertino a vendu plus de 1,7 million d’iPhone dans le monde au cours du premier trimestre 2008.

Avec une part de marché de 5,3 %, Apple se positionne à la troisième place des constructeurs mondiaux de smartphones derrière Nokia (45 % avec 14,6 millions d’unités vendues) et Research In Motion (13,4 % avec 4,3 millions de ventes) et devant Sharp et Fujitsu (avec 1,3 millions de terminaux et 4,1 % du marché chacun). A souligner que les constructeurs établissent leurs résultats sur un ensemble de terminaux tandis qu’Appel n’en a commercialisé qu’un seul. Un résultat d’autant plus remarquable au regard de la jeunesse de ce nouvel entrant.

Apple profite donc de l’engouement des consommateurs pour les smartphones sur un marché qu’il a dynamisé avec sa technologie d’écran tactile comme unique interface de contrôle. Sur le marché américain, 1,72 million d’iPhone ont trouvé preneurs en début d’année. Ce qui place Apple comme deuxième constructeur avec près de 20 % du marché et derrière RIM qui occupe à lui seul 42 % du terrain, porté par les bonnes ventes des Blackberry Pearl et Curve.

32 millions de terminaux, dont 11 % de smartphones

Globalement, il s’est vendu 32,2 millions de smartphones au cours du 1er trimestre 2008 [et non de téléphones mobiles comme indiqué avant, ndlr]. Soit une progression de 29 % par rapport à la même période en 2007. A eux seuls, les smartphones interviennent dans 11 % des ventes. La région Europe-Moyen Orient-Afrique confirme son dynamisme sur ce marché avec une progression de 38,7 % et 11,7 millions de smartphones vendus. Un chiffre largement supérieur aux 7,3 millions de “téléphones intelligents” commercialisés aux Etats-Unis qui affichent cependant une progression annuelle impressionnante de 106,2 %.

“La croissance des smartphone a été portée par le marché de remplacement comme en Europe, et les ventes de smartphones bénéficies également d’une progression continue sur le marché américain qui a vu ses parts de marché régionales progresser jusqu’à rejoindre celles de l’Europe de l’Ouest”, estime Carolina Milanesi, analyste sur les terminaux mobiles chez Gartner, dans le communiqué. “Les opérateurs nord-américains renforcent leur attention sur ces terminaux alors qu’ils en tirent de meilleurs revenus par unité”, ajoute Hugues De La Vergn, analyste principal chez Gartner.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur