Apple victime de la crise électrique californienne ?

Cloud

Onze jours après le dépôt de bilan spectaculaire de Pacific Gas and Electric, la plus grande Utility (compagnie d’électricité locale) californienne, les questions restent posées quant à l’aptitude de la Californie à passer l’été sans nouvelle coupure de courant. La poursuite des activités d’Apple et du reste de la Silicon Valley en dépend-elle ?

La crise de courant de la Silicon Valley peut-elle être à l’origine d’une crise économique mondiale ? Si la question paraît quelque peu hérétique, elle mérite toutefois d’être posée. La poursuite des activités de la Silicon Valley en dépend et par effets induits, la poursuite de toutes les activités économiques demandant un accès aux nouveautés et aux supports de l’économie de l’information, c’est-à-dire toutes les entreprises disposant d’une organisation informationnelle avancée. Pour Apple, située à Cupertino, en plein coeur de la Silicon Valley, la dépendance énergétique envers les compagnies électriques reste un élément de risque, même si la compagnie a su externaliser une part importante de sa production. Il ne reste plus qu’une seule usine en Californie, à Elk Grove, non loin de Sacramento. Celle-ci se charge de la production des unités destinées au continent américain. Sa capacité de production en 1998 était encore de 9 000 machines à l’heure. L’usine tourne nuit et jour toute la semaine, des baisses de production ayant lieu le week-end.

Des systèmes électriques autonomes

Les problèmes énergétiques ne sont pas denrée rare en Californie, et plus spécialement depuis que le secteur a été privatisé par cet Etat qui prône une politique ferme en matière de consommation d’énergie. Le manque de centrale de production au moment où la Californie a connu une véritable envolée économique amène parfois à des coupures de courant pendant l’été. La parade que commencent à utiliser des industriels comme Oracle consiste à disposer de son propre système de production d’électricité, en général des centrales au gaz. L’été risque d’être chaud pour Apple, qui sera en train de lancer ses machines équipées de Mac OS X. La firme compte certainement sur un lancement en fanfare de ces machines pour assurer leur succès.

Pour en savoir plus :

* L’usine d’ElkGrove sur le site d’Apple (en anglais)

* Le site de Pacific Gas & Electricity (en anglais)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur