Apple vise la 3D… sans lunettes

Mobilité

Apple a obtenu la validation d’un brevet portant sur le visionnage d’images 3D sans lunettes. Ce système repose sur un écran auto-stéréoscopique capable de projeter des images en 3D selon la position du spectateur dans la pièce.

Apple s’intéresse à son tour au nouveau phénomène de la 3D. L’USPTO (United States Patent and Trademark Offuce) a récemment validé un brevet déposé par la firme de Cupertino relatif à l’élaboration d’“un système d’affichage auto-stéréoscopique tri-dimensionnel” qui ne nécessiterait pas l’utilisation de lunettes spéciales.

Le système utilisable sans lunettes dédiées à la 3D reposerait sur le recours à un écran de projection “doté d’une surface réfléchissante”.

L’atout-clé breveté par Apple : ce ne sera pas au spectateur de s’adapter aux images en trois dimensions, mais ce sont les images en 3D et leur périmètre de diffusion qui s’adapteront au spectateur…

En clair, cet écran de projection à la surface réfléchissante pourra projeter des images en relief selon l’endroit dans la pièce où se trouve le spectateur (et ses yeux…). Cette “géolocalisation” permettra donc à l’écran de modifier et d’ajuster, à la demande et selon les besoins, la projection des images en 3D.

En octobre dernier, Toshiba avait présenté deux télévisions 3D ne nécessitant pas l’utilisation de lunettes. Le constructeur japonais a fait appel à un système d’imagerie intégrale, offrant neuf perspectives différentes de chaque trame 2D que le cerveau superpose pour visualiser l’image en trois dimensions.

Ce  dispositif optique à la surface de l’écran, constitué d’un ensemble de micro-lentilles perpendiculaires, permet aussi d’orienter les faisceaux lumineux tout en exploitant des données associées à neuf différents angles de vue.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur