Apple et la voiture connectée : des « cyber-indices » sur la Toile

Poste de travail
apple-car-auto
5 6

Apple a enregistré trois noms de domaines qui laissent transparaître des ambitions sur le marché automobile. Un pas de plus vers une « iCar » ?

Doit-on y voir une simple protection de marque ou bien le reflet de grandes ambitions sur le marché automobile ?

Toujours est-il qu’Apple a enregistré, le 9 décembre 2015, trois noms de domaines évocateurs : apple.car, apple.auto et apple.cars.

MacRumors en a fait la découverte via le service Whois, qui présente bel et bien comme déclarant « Apple Inc., 1 Infinite Loop, Cupertino, Californie ».

Comment interpréter cette initiative ? On peut y voir une simple jonction avec l’écosystème CarPlay, que la firme propose aux constructeurs en vue d’une intégration dans les tableaux de bord des véhicules.

Mais il est difficile de ne pas penser à cette voiture électrique qui serait actuellement conçue en interne, dans le cadre d’un projet sous le nom de code Titan, avec une équipe de plus de 600 personnes et une commercialisation prévue pour 2019-2020.

Apple insisterait sur la dimension connectée en faisant jouer l’expertise acquise au fil des années dans le domaine des capteurs, des batteries et de l’intégration hardwaresoftware avec le développement de l’iPhone.

Il n’est pas dit que la voiture en question soit autonome, tout du moins dans un premier temps. La multinationale a toutefois déjà consulté le département californien des Véhicules motorisés concernant les régulations relatives aux expérimentations sans conducteur.

Les dernières rumeurs font état d’une automobile basée sur le châssis des BMW i3 – le groupe allemand ayant été le premier à intégrer pleinement CarPlay dans certains de ses modèles. Mais dans quelle mesure Apple montera-t-il ses propres usines ou s’alliera-t-il à un fabricant comme Foxconn pour ses terminaux mobiles ? La situation est encore très floue.

Les marchés sont restés globalement insensibles à la révélation de ces noms de domaines. Vendredi 8 janvier en fermeture de séance sur le Nasdaq, l’action Apple cotait à 96,96 dollars, en hausse de 0,53 %, mais presque à son plus bas depuis un an, avec une valorisation à 540 milliards de dollars.

Crédit photo : Jindrich Prochazka – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur