Apple vs Samsung : un assaut esquivé contre la Galaxy Tab 10.1n en Allemagne

CloudMobilitéTablettes

Dans la bataille des brevets, un tribunal de Munich a rejeté une demande d’injonction émise par Apple visant à suspendre la commercialisation de la déclinaison 10.1n de la Galaxy Tab de Samsung.

On ne peut pas gagner à chaque fois.

Apple n’a pas obtenu gain de cause devant un tribunal de Munich (Bavière) face à Samsung.

La “marque à la pomme” avait émis une demande d’injonction préliminaire pour interdire la commercialisation de la Galaxy Tab 10.1n et le smartphone Galaxy Nexus.

L’angle d’attaque ? Classique : violation de propriété intellectuelle, selon Bloomberg.

En fait, elle portait sur un brevet technologique relatif à une méthode de contrôle logiciel du défilement tactile.

L’US Patents & Trademark Office (équivalent de l’INPI en France) avait concédé à Apple les droits exclusifs d’exploitation.

A défaut d’en remettre en cause la prévalence, Samsung a évoqué , pour sa défense, la préexistence de technologies similaires sur le continent européen. D’où un champ d’application limité aux seuls Etats-Unis.

En conséquence, le groupe high-tech coréen peut poursuivre la commercialisation des deux terminaux incriminés en Allemagne.

Côté tablettes, la Galaxy Tab 10.1n reste toutefois le seul modèle encore en circulation dans le pays.

En effet, le 1er février, la Haute Cour régionale de Düsseldorf (Rhénanie-du-Nord-Westphalie) avait bloqué la mise en vente des versions 8.9 et 10.1 de la tablette de Samsung, à la demande d’Apple.

Pour mémoire, l’ersatz Galaxy Tab 10.1n est destiné à contourner les incriminations d’Apple.

Un lifting matériel qui induit des coloris plus clairs, la relocalisation des haut-parleurs internes et l’amincissement de la bordure écran.

Mais, là encore, Apple proteste. Une autre décision de justice est attendue en Allemagne le 9 février.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur