Apple Watch : Tim, on a perdu la foule sentimentale !

CRMMarketingSocial Media
apple-watch-sortie-apple-store-opera

Vendredi matin, l’Apple Watch devait servir de produit d’appel à l’Apple Store Opéra. Mais on comptait juste les clients par dizaines à l’ouverture. Où est la folie iPhone ? (galerie photos)

Assurément, la sortie d’un iPhone ou d’un iPad rencontre plus de succès que celle d’une Apple Watch.

Pour la grande première de la montre connectée à l’Apple Store Opéra (ouverture ce matin à 9h00), on n’a observé aucune file d’attente délirante qui se prolonge sur des centaines de mètres jusqu’à la place Opéra (9ème arrondissement de Paris).

Si l’on exclut les journalistes venus couvrir la sortie de l’Apple Watch et la horde de vigiles, la masse de clients ou visiteurs intrigués était vraiment raisonnable : plusieurs dizaines de personnes, selon l’envoyée spéciale de Gizmodo qui évoque “un pétard mouillé” pour le lancement de la smartwatch (merci pour les photos disponibles en galerie ci-dessous).

Du côté des Galeries Lafayette (un grand magasin situé juste à proximité de l’Apple Store Opéra qui a intégré le dispositif de promotion de l’Apple Watch dès sa sortie), LeFigaro.fr ne signale pas non de raz-de-marée humain pour contempler l’accessoire connectée.

Cette relative affluence reste à confirmer au niveau mondial : 9 pays dont la France sont concernés par la première vague de commercialisation de l’Apple Watch.

Elle pourrait aussi s’expliquer par les conditions de disponibilité de la smartwatch: à partir d’aujourd’hui, les clients Apple peuvent admirer les modèles exposés en Apple Store ou pré-commander sur Internet.

Mais les livraisons débuteront que le 24 avril. Et, en fonction des modèles commandés, les délais de livraison pourraient s’étendre de plusieurs mois, prévient Apple.

Cette sortie à double détente a peut-être dérouté les fans de la marque d’Apple

Alors top ou flop ? C’est encore trop tôt pour le dire mais Tim Cook, CEO d’Apple, devrait communiquer rapidement sur ce galop d’essai.

De son côté, Piper Jaffray pariait sur un volume de 300 000 pré-commandes d’Apple Watch sur le premier jour de commercialisation.

Son analyste Gene Munster évoque même un million d’unités réservées d’ici la fin du week-end. Sachant que les cabinets d’études se montraient très partagés sur le succès du lancement de l’Apple Watch dans leurs perspectives de business à court terme.

Aux Etats-Unis, la publicité pour l’Apple Watch alimente néanmoins le teasing.

Reuters évoque un montant de 38 millions de dollars consenti pour accompagner les premiers pas de l’Apple.

Découvrez la galerie photos (THX to Flo’)

 


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur