Apple WWDC 2007 : la vague tech submersive de la Pomme

Apps mobilesCloudMacMobilitéPoste de travailSystèmes d'exploitationTablettes
apple-wwdc-2017-tim-cook

Apple noie son écosystème développeurs sous un flot d’annonces : enceinte HomePod, tournée OS (iOS 11, macOS High Sierra…), lot de terminaux (Mac, iPad…) avec un peu de Siri.

Tim Cook l’avait dit en préambule : la keynote d’inauguration du WWDC 2017 sera dense. « Le plus grandiose en quinze ans », assure-t-il. Le CEO d’Apple annonce d’emblée six annonces « majeures » pour ce nouveau rendez-vous des développeurs de l’écosystème d’Apple.

Le produit star s’appelle le HomePod. Apple n’a pu résister à la déferlante des enceintes connectées. Après Amazon Echo et Google Home, le HomePod se veut un produit haut de gamme avec l’assistant Siri intégré. Il sera commercialisé d’ici la fin de l’année.

apple-homepod

Dans la série des nouveautés hardware plus classiques, Apple dévoile aussi un nouvel iPad Pro 10,5 pouces sous le futur OS iOS 11 (une version préliminaire est proposée aux développeurs en attendant un déploiement dans le courant de l’automne) et un nouveau modèle de tablette 12,9 pouces.

ipad-pro

La gamme des ordinateurs de bureau est également revisitée avec de nouveaux MacBook Pro et iMac promus comme des plateformes pour la réalité virtuelle,  et même un nouvel iMac Pro.

imac

Dans la série des nouveautés portant sur les technologies logicielles, Siri occupe une place prépondérante avec une nouvelle voix et une interface visuelle remodelée.

La technologie d’assistance d’Apple va trouver sa place sur les nouveaux modèles Apple Watch dotés de WatchOS4 accompagnés de son lot de nouvelles fonctionnalités, notamment dans la santé à l’ère digitale en partenariat avec Dexcom (prévention du diabète).

Une preview du nouvel OS pour sa montre connectée est d’ores et déjà disponible pour les développeurs assistant au WWDC.

watchOS-4

Pour la partie OS Mac, Craig Federighi, Vice-Président Senior en charge de l’ingénierie logicielle, dévoile macOS High Sierra, une version OS pour sa gamme d’ordinateurs intégrant le nouveau système de fichiers Apple File System (APFS) qui devrait favoriser la confidentialité à travers un « système de chiffrement natif ».

macOS-high-Sierra

Apple ne lâche rien sur les fronts à conquérir. Son système de paiement mobile Apple Pay va entrer dans l’ère transactionnelle de personnes à personnes à travers son outil de communication iMessage.

De son côté, la marketplace App Store fait l’objet d’une renaissance avec une refonte. L’an prochain, elle fêtera sa dixième année d’existence avec déjà un beau bilan d’étape : 180 milliards d’apps téléchargées et 70 milliards de dollars reversés aux développeurs depuis sa création en 2008.

Apple a accordé aussi une petite place aux nouveautés sur le navigateur Safari qui va proposer un système de blocage des vidéos qui démarrent automatiquement lors des sessions de surf. Ce qui devrait déplaire à Facebook qui abuse de ce système, notamment pour la vidéo.

La séance inaugurale avait démarré avec Apple TV qui va accueillir d’ici la fin de l’année Amazon Prime Video. Là aussi, une nouvelle version tvOS est escomptée dans la foulée de l’extension du catalogue vidéo.

Apple s’est abstenu de faire des annonces sur iPhone, qui fête sa dixième année en 2017. Mais on peut parier que la « Marque à la Pomme » ne ratera pas le coche ultérieurement.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur