Application Delivery : Radware rachète les actifs de Nortel

Mobilité

La société israélienne devrait acquérir l’activité vente d’applications de l’équipementier télécoms Nortel.

Le démantèlement de l’équipementier canadienNortel, officiellement en faillite, a débuté. Radware, spécialiste israélien de l’application delivery va mettre la main sur les actifs de la firme canadienne.

Radware devrait acquérir l’activité de vente d’applications de Nortel. Une activité acquise en 2000 grâce à l’intégration au sein du groupe canadien de la société Alteon WebSystems. Si pour le moment le montant du rachat n’a pas été révélé, certains sites d’informations spécialisés évoquent la somme de 17,65 millions de dollars.

L’entrée du savoir-faire de Nortel dans son répertoire va permettre à Radware de faire tomber dans sa musette une panoplie d’outils et de solutions. Néanmoins, une partie de ces solutions (répartition de flux de données, compression de données ou cryptage SSL) sont déjà proposées par Radware. Récemment interrogé par Silicon fr, le directeur général de Radware, Ilan Kinreich, expliquait que l’acquisition devait surtout permettre à sa société de capter des parts de marché supplémentaires, libérées par la faillite de Nortel.

L’équipementier canadien, assommé par la crise économique, s’est placé depuis la mi-janvier sous la protection du chapitre 11 de la loi américaine, une disposition législative qui donne aux entreprises le temps de se réorganiser et de restructurer leur dette. Au troisième trimestre de l’année 2008, le groupe de Toronto affichait une perte abyssale de 3,2 milliards de dollars.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur