Après Intel, AMD introduit le double coeur dans ses processeurs mobiles

Mobilité

Avec les Turion 64 X2, le fondeur de Sunnyvale met en avant l’architecture 64 bits, absente chez son concurrent.

AMD annonce aujourd’hui, mercredi 17 mai, la disponibilité de ses premiers processeurs mobiles double coeur. Simplement baptisée Turion 64 X2 Mobile Technology, la gamme présente pas moins de quatre modèles, les TL-50, 52, 56 et 60, dont les fréquences d’horloge s’étendent de 1,6 à 2 GHz (par coeur). Les puces disposent toutes de 512 Ko de cache de niveau 2 (par coeur également) à l’exception du Turion 64 X2 TL-50 limité à 2 fois 256 Ko. La consommation ou puissance dissipée par le processeur (Thermal Design Power) varie de 31 à 35 watt. Pas de quoi rougir face aux solutions Core Duo d’Intel, donc.

Les Turion 64 X2 héritent naturellement de l’architecture Direct Connect propre aux Opteron et Athlon 64 double coeur du fondeur de Sunnyvale : Bus HyperTransport (jusqu’à 1 600 MHz de fréquence pour une bande passante de 6,4 Go/s) est une technologie de contrôle de la consommation électrique inspirée de PowerNow et ici baptisée Multi-core Power Management, permet une gestion dynamique de la fréquence du processeur afin d’améliorer l’autonomie de la batterie tandis que Digital Media Xpress accélère les calculs d’images et de 3D. Les Turion 64 X2 introduisent également la technologie de virtualisation, jusqu’alors connue sous le nom de code Pacifica, qui permet d’émuler plusieurs environnements de travail sur la même plate-forme.

Support de la DDR2

Autre évolution importante, le support de la mémoire DDR2 (400, 533 et 667), toujours via le contrôleur intégré. Le passage de la DDR à la DDR2 oblige AMD à changer le précédent support 754 des Turion pour un socket S1 à 638 broches (ou contacts). Selon toute vraisemblance, ce changement de socket crée une rupture de compatibilité entre les Turion 64 et les nouveaux X2. Une rupture sans conséquence majeure dans l’univers du portable en regard des gains de performances attendus avec la DDR2.

Mais plus que la mémoire ou la virtualisation, AMD insiste sur l’architecture du Turion présenté comme “le premier processeur mobile 64 bits doublecoeur. C’est, il est vrai, le principal point fort des Turion 64 X2 par rapport aux actuels Core Duo d’Intel aujourd’hui limités à 32 bits. Mais l’avantage ne sera que de courte durée puisque l’éternel concurrent prévoit de lancer ses nouveaux Core 2 Duo à la rentrée (voir édition du 9 mai 2006). Les Core 2 Duo, et notamment le processeur mobile Merom qui abordera le premier le marché, intégreront le support des instructions 64 bits. De plus, les Turion 64 X2 restent gravés en 90 nanomètres alors qu’Intel a abordé le 65 nm depuis le début de l’année (voir édition du 2 janvier 2006).

Les tarifs des nouvelles puces s’étendent de 184 à 354 dollars (par lot de mille unités) et collent à ceux des Turion mono coeur (Model ML-37 à 44). Ce qui laisse penser qu’AMD généralisera, à terme, le double coeur à l’intégralité de ses puces mobiles. AMD en profite également pour proposer des versions PIB WOF (Processor in a Box Without Fan and Heatsink), soit des processeurs commercialisés en boîte mais sans solution de refroidissement. Inédit chez AMD. HP a déjà annoncé intégrer les nouvelles puces dans sa gamme Pavilion et Compaq Presario. Acer, Asus, BenQ, Fujitsu, Gateway, MSI, Nec, Packard Bell et d’autres devraient suivrent rapidement.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur