ARCEP : La fibre à domicile représente plus de 22% des connexions très haut débit

Cloud

Selon l’ARCEP, on recense 75 000 abonnements FTTH à fin mars. Mais c’est Numericable et son mode de déploiement FTTB (fibre jusqu’au bâtiment) qui pousse encore le marché du très haut débit.

La haute autorité des télécoms vient de publier son “Observatoire du haut et très haut débit sur réseaux fixes” (marché de détail) pour le marché français.

L’évolution des abonnements très haut débit est scrutée avec attention : au 31 mars 2010, l’ARCEP en recense 330 000.

C’est une progression de 40 000 comptes en un trimestre.

La fibre optique à domicile poursuit son ascension…lentement. On recense désormais 75 000 abonnements FTTH (+ 5000 en trois mois). Ce qui représente 22,7% des connexions très haut débit, toutes technologies d’accès confondues.

La majorité des connexions très haut débit – 255 0000 abonnements – est poussée par Numericable qui a adopté une formule de fibre jusqu’au bâtiment (FTTB, fibre optique jusqu’au bas de l’immeuble, et déploiement de câble coaxial en terminaison).

“Pour la première fois, le nombre d’abonnements haut et très haut débit dépasse pour la première fois les 20 millions”, souligne l’ARCEP.

Selon son dernier pointage, le nombre d’abonnements haut et très haut débit atteint 20,06 millions, soit une croissance nette de 370 000 abonnements par rapport au quatrième trimestre 2009. Sur un an, on observe un accroissement de 9%.

A lire également : Dossier spécial : Fibre optique : la ruée vers le très haut débit


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur