L’ARCEP rappelle à Free Mobile ses devoirs vis-à-vis des MVNO

Mobilité

Les tarifs de gros chez Free Mobile, qui s’adressent aux opérateurs mobiles virtuels, sont moins avantageux que ceux destinés au grand public. L’ARCEP semble à l’écoute des MVNO.

L’ARCEP auraît ouvert une une procédure en manquement vis-à-vis des MVNO contre Free Mobile.

Ce qui pourrait aboutir à une sanction financière voire à un retrait des fréquences accordées si le nouvel entrant dans la mobilité ne prend pas des mesures pour redresser la situation.

Ce n’est pas encore officiellement confirmé par l’autorité de régulation des télécoms.

Mais le collectif Alternative Mobile, qui regroupe les opérateurs mobiles virtuels  français (à l’exception notoire de Virgin Mobile), est monté au créneau à travers un communiqué diffusé aujourd’hui.

C’est assez logique : en février, juste après la publication des offres de gros commercialisées par Free Mobile, le club des MVNO a dénoncé auprès de l’ARCEP leur manque d’attractivité.

Avec l’attribution de la 4ème licence 3G, le nouvel entrant dans la téléphonie mobile avait obligation de proposer des offres de gros censées stimuler la concurrence et d’accueillir les MVNO sur son réseau “dans de bonnes conditions”.

La situation est loin d’être idyllique. “Les engagements n’ont pas été respectés”, considèrent les membres d’Alternative Mobile.

“En effet, les tarifs de l’offre de gros proposés par Free Mobile aux MVNO sont nettement supérieurs à l’offre de détail, puisque l’abonnement mensuel d’accès revient déjà à 2 euros HT aux MVNO alors que Free Mobile propose au détail un abonnement à 2 euros TTC par mois.”

Les opérateurs alternatifs persistent dans leur analyse : “Cette proposition tarifaire limite de fait tout espace économique pour les MVNO qui souhaiteraient rejoindre le réseau de Free Mobile et vide de sa substance les engagements pris par Free Mobile lors de sa candidature.”

Free Mobile n’a pas émis de commentaire sur le sujet.

*Membres de l’association Alternative Mobile : Afone, Auchan Telecom, Carrefour Interactive, Coriolis Telecom, Lebara, NRJ Mobile, Omea Telecom, Ortel Mobile, Prixtel et Transatel.

Crédit photo : -©-Yang-MingQi-Fotolia.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur