Les archives de l’Internet s’ouvrent aux bibliothèques françaises

Régulations
bnf

Les archives de l’Internet français, collectées par la BnF, vont bientôt être consultables depuis 26 bibliothèques implantées en France.

Sur la base d’un arrêté ministériel du ministère de la Culture et de la Communication, en date du 16 septembre, il est désormais possible d’accéder et de consulter les archives de l’Internet français dans 26 bibliothèques en région.

Jusqu’alors, les consultations n’étaient possibles qu’au sein de la Bibliothèque Nationale de France (BnF), située à Paris.

Depuis la loi du 1er août 2006, la BnF a pour mission de collecter, une fois par an, de conserver et communiquer les sites Web du domaine français au titre du dépôt légal, comme cela existe pour les livres, journaux, magazines ou les disques.

En 2014, ces « archives de l’Internet » représentent quelques 21 milliards de fichiers collectés, soit 468 teraoctets.

Ces collectes sont automatisées via l’utilisation de robots logiciels, qui opèrent de façon large, à grande échelle, et de façon plus ciblée, sur différents thèmes, à des fréquences variables.

L’accès aux archives du Web dans leur intégralité de la Bibliothèque Nationale de France pourra se faire, dans un premier temps, depuis la médiathèque Emile Zola de Montpellier Agglomération. La consultation à distance sera bientôt étendue aux autres bibliothèques en région.

 

Quizz ITespresso.fr : Que savez-vous de l’hébergement Web ?

 

Crédit image : Garsya – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur