L’Archos 7 Home Tablet se mesure à l’iPad

MobilitéOS mobilesTablettes

La tablette tactile Archos 7 Home Tablet sous Android chasse sur les terres de l’iPad. S’il ne dispose pas de la 3G, le terminal du constructeur français se veut moins cher, plus léger et dispose d’un port USB.

Archos a décidé de ne pas se laisser marcher sur les pieds par Apple et son iPad en lançant son offensive, avec la sortie de son Archos 7 Home Tablet, que le constructeur français avait présenté lors du dernier salon CeBIT de Hanovre.

Propulsé par l’OS mobile Google Android, l’Archos 7 Home Tablet dispose d’un écran tactile de 7 pouces (18 cm), contre 9,7 pouces l’iPad. Avantage : cette tablette numérique ne pèse que 350 grammes pour seulement 12 mm d’épaisseur, contre 680 grammes et 1,3 cm d’épaisseur pour l’iPad.

Le nouveau terminal du constructeur français intègre également un processeur ARM cadencé à 600 MHz, et est livré avec, au choix, 2 Go ou 8 Go de mémoire interne.

Du côté des connectiques proposées, si l’Archos 7 Home Tablet dispose du Wi-Gi, la 3G n’est pas de la partie. Cette tablette tactile se destine avant tout à un usage domestique, et dispose d’un atout intéressant par rapport à l’iPad : elle intègre un port USB, permettant de l’y connecter à un ordinateur ou à un périphérique externe pour transférer des fichiers audio et vidéo.

L’autonomie de l’Archos 7 Home Tablet est prometteuse : le constructeur français annonce 7 heures d’autonomie en lecture vidéo et quelques 44 heures d’autonomie en écoute audio.

Les utilisateurs vont également pouvoir personnaliser cette tablette grâce à la mise à disposition par Archos de l’AppsLib, la plate-forme de téléchargement d’applications pour les tablettes Android.  Selon le constructeur français, l’AppsLib dispose de plus d’un millier d’applications gratuites.

La version de 2 Go de cette tablette numérique est vendue à 149 euros, et à 179 euros pour la mouture de 8 Go.

Reste à savoir si les nouvelles tablettes Archos seront capables de rivaliser avec l’iPad en France, qui sortira à la fin du mois de mai, alors que d’autres constructeurs comme HP, Asus, Dell, Samsung ou Nokia planchent déjà sur des terminaux de ce type.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur